“Tintin au pays des Soviets” : en route vers la couleur

Très attendue par les fans du reporter à la houppette, la couverture de l'édition colorisée de Tintin au pays des Soviets vient d'être dévoilée par les Editions Casterman.

Précédente édition. Si la couverture est colorisée, la BD elle ne l'est pas.
Précédente édition. Si la couverture est colorisée, la BD elle, ne l’est pas.

La nouvelle couverture de Tintin au pays des Soviets a été révélée lundi 17 octobre par les Editions Casterman et la société Moulinsart, chargés de la réédition. La nouvelle version de cette BD culte du dessinateur belge Hergé (1907–1983) devrait se retrouver en librairie le 11 janvier 2017.

La couverture de l’édition précédente était déjà en couleur. Cette fois, c’est la BD elle-même qui sera colorisée, alors qu’elle n’avait jamais été remaniée depuis sa première publication en 1930.

Si Tintin au pays des Soviets est la première histoire des Aventures de Tintin, le journaliste-aventurier ne s’est pas contenté d’explorer Moscou (voir la carte ci-dessous*). Toutes ses aventures ultérieures ont été colorisées.

Selon Benoît Mouchart, directeur éditorial du département BD de l’éditeur belge Casterman, cette colorisation rendra Tintin au pays des Soviets plus lisible. “L’histoire en noir et blanc est très peu contrastée, avec un trait uniforme : pour un lecteur habitué à la ‘ligne claire’ d’Hergé et à son art de la profondeur de champ, les images peuvent apparaître plates”, avait t‑il expliqué en septembre dans une interview au journal Le Monde.

Cette version colorisée a été réalisée par Michel Bareau, directeur artistique des Studios Hergé, et ancien directeur artistique de Casterman.