Un nouveau procès s’ouvre pour Alain Soral

Le procès de l'essayiste d'extrème droite Alain Soral pour injures raciales, messages malveillants et harcèlement à l'encontre d'une jeune mannequin s'est ouvert aujourd'hui à Paris.

Nouveau procès pour Alain Soral. Poursuivi pour injures raciales, messages malveillants et harcèlement envers une mannequin, le procès du polémiste s’est ouvert ce jeudi au tribunal de grande instance de Paris.

Le site internet StreetPress avait eu accès aux documents et au témoignage de la plaignante, Binti, une mannequin de 35 ans. Elle accuse Alain Soral de l’avoir menacé et insulté. D’abord très proches, la jeune femme aurait ensuite demandé à l’essayiste qu’ils restent “amis”, d’après son témoignage rapporté par le site internet. Alain Soral l’aurait alors insulté et menacé.

Le site avait publié en 2014 plusieurs copies de SMS et de mails semblant confirmer des menaces et faisant état d’une relation très conflictuelle entre Soral et la jeune femme. « Tu as un gros nez d’homme », lui avait écrit l’essayiste. Il l’avait également traité de « Black à pédé », toujours selon Streetpress. Binti lui avait répondu en le traitant de “porc gras, la version ratée de DSK”.

Le 8 août 2014, elle avait également reçu un mail anonyme, la menaçant de diffuser des photos d’elle. “Ne t’avise pas de venir sur Paris”, disait le mail non signé, dont la copie a été diffusé par Streetpress.

L’essayiste avait réagit sur son compte Facebook en dénonçant « une manipulation crapulo-sioniste ».

Parcourez les condamnations d’Alain Soral depuis 2008.