Europe, Guerre, Migrants, Syrie

2016 : année meurtrière pour les migrants en Méditerranée

Ce vendredi, 1 400 migrants ont été secourus au large de la Libye. Cette opération menée par les ONG et les gardes-côtes italiens porte à plus de 7 000 le nombre de personnes sauvées de la Méditerranée au mois d'octobre. Hélas, le bilan des décès ne cesse lui aussi de s'alourdir.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

L’opération, coordonnée par les gardes-côtes italiens et essentiellement assurée par des navires privés humanitaires, a permis de sauver 1 400 personnes des eaux. L’Argos de l’ONG Médecins sans frontières (MSF) a secouru vendredi 802 personnes retrouvées sur six canots pneumatiques et une barque en bois, tandis que le Responder du Moas a recueilli 432 passagers sur trois canots.

Depuis le début de l’année, plus de 3 000 personnes ont péri en tentant de rejoindre l’Europe par la mer, contre 2 926 l’an dernier à la même époque, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ce bilan laisse présager une hausse du nombre total de morts en Méditerranée sur l’année 2016 par rapport à 2015.

Avec l’AFP / Photo Aris Messinis

Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone