Xi Jinping a appelé les Chinois à “une nouvelle Longue marche”

Le président chinois Xi Jinping a appelé vendredi ses compatriotes à accomplir une "nouvelle Longue marche", lors d'une cérémonie en mémoire de la retraite des communistes à travers la Chine, dont celle-ci fête, le 22 octobre, son achèvement il y a tout juste 80 ans.

« Nous devons perpétuer l’esprit de la Longue marche et accomplir une nouvelle Longue marche », a déclaré le président Xi Jinping, ce vendredi, lors d’un discours de plus d’une heure au Palais du peuple, à Pékin.

Le 22 octobre, la Chine célébrera officiellement les 80 ans de l’arrivée de cette fameuse Longue marche. Elle s’est terminée en 1936 à Yan’an, dans le nord du pays. Considérée comme un événement majeur dans l’histoire du communisme chinois, 70 000 à 90 000 personnes ont perdu la vie durant celle-ci, en fuyant les nationalistes de Tchang Kaï-chek. Ils étaient entre 80 000 et 100 000 combattants à avoir marché plus de 12 000 km, un chiffre aussi impressionnant que contesté, surtout par des historiens hors de Chine. Suite à l’aura acquise au cours de cette Longue marche et profitant de la guerre entre le Japon et le gouvernement nationaliste, Mao Zedoung parvint à prendre le pouvoir à Pékin en 1949. La Longue marche deviendra alors un élément fondateur du roman national promu par le régime et les commémorations et hommages se multiplièrent pour la célébrer.

Pour Xi Jinping, président chinois depuis 2013, la Longue marche est « une épopée, celle des efforts inlassables de l’humanité avançant vers la vérité et la lumière ». Il appelle à une « nouvelle Longue marche, parce que nous devons maintenir nos idéaux et notre foi (…) en restant fidèles aux idéaux partagés du communisme et du socialisme aux caractéristiques chinoises ».

Xi Jinping « se positionne comme le dirigeant le plus important depuis Mao Zedoung », explique l’historien Zhang Lifan, il se place dans son sillage. Culte de la personnalité, lutte contre la corruption, contrôle idéologique permanent et censure, on retrouve dans la personnalité de l’actuel président chinois des caractéristiques bien particulières à la manière de gouverner de Mao Zedoung.

Mao est un modèle pour Xi, ce dernier ne s’en cache pas. La Longue marche avait fait de Mao Zedoung un leader quasi-incontesté et Xi Jinping voudrait reproduire le même exploit pour devenir lui aussi une icône de la nation. C’est pourquoi il a lancé ce projet aux contours encore flous d’une nouvelle marche en hommage à ces « héros ». Pour lui, la Longue marche de l’Armée rouge fut une « épopée humaine composée de détermination et de courage » et « une épopée des efforts incessants de l’être humain pour rechercher la vérité et la brillance”. Et d’ajouter : « Par leur ferme détermination, ils ont surmonté les limites physiques humaines, composé un épisode spectaculaire de l’histoire militaire mondiale et réalisé un miracle humain glorieux. » Une « gloire immense » que le président chinois souhaite certainement ramener à lui et qui justifie la cérémonie d’hommage hors-norme ayant lieu actuellement à Pékin.