Basket : les Warriors en reconquête

La NBA reprend possession des parquets nord-américains dès mardi. Les Golden State Warriors, auteurs d’un recrutement cinq étoiles, ont clairement l’étiquette de favoris.

La NBA reprend ses droits mardi. Cleveland et LeBron James s’avancent avec l’intention de conserver leur titre, acquis l’an dernier aux dépens de Golden State. A l’Est, la route semble dégagée pour les Cavs. Les Toronto Raptors, trop tendres l’an dernier face aux futurs champions, avaient alors réussi le meilleur résultat de la franchise canadienne, en ralliant la finale de conférence.

A l’Ouest, le niveau est toujours aussi relevé. Les Warriors repartent avec le statut de favoris. Nantis du record de victoires sur une saison régulière, ils avaient buté au printemps dernier sur Cleveland. Ils devront néanmoins compter avec les Clippers, Portland, mais surtout Oklahoma City et les San Antonio Spurs.

En rouge : les équipes de conférence Ouest En bleu : les équipes de conférence Est
En rouge : les équipes de conférence Ouest
En bleu : les équipes de conférence Est

Avec un effectif stable, et toujours la présence de James, les Cavaliers ont des certitudes. Le succès de l’an passé, le premier pour Cleveland dans une ligue majeure (football, baseball, soccer et basketball), a permis au squad d’engranger un maximum de confiance. L’entente sur le terrain entre Kevin Love, LeBron James et Kyrie Irving, est l’une des clés pour les Cavs, qui se sont appuyés sur ce trio majeur dans la conquête du titre.

Toronto semble à nouveau un peu court, sur le papier, pour lutter avec Cleveland sur une série. Les Canadiens restent soumis à la forme du duo DeMar DeRozan et Kyle Lowry. DeRozan arrive néanmoins en pleine confiance, avec le statut de meilleur marqueur de la pré-saison.

Sur la côte Ouest, les Golden State Warriors se sont encore renforcés cet été. Pour mettre fin à la “Curry-dépendance”, les dirigeants ont recruté Kevin Durant. Avec plus de poids dans la raquette et les trois meilleurs marqueurs de la saison dernière (Curry, Thompson et Durant), les Warriors ne cachent pas leur ambition de reconquérir leur trône, d’autant que Draymond Green est toujours là pour faire le travail de l’ombre et libérer les espaces pour ses équipiers. Blessé lors des matches décisifs de la saison dernière, Stephen Curry a à coeur de montrer qu’il est de retour à son meilleur niveau.

Les Clippers attendus au tournant

Les joueurs d’Oakland vont croiser, dès leur premier match, les San Antonio Spurs de Tony Parker. Même avec un effectif vieillissant, les Texans sont à craindre. Les expérimentés Parker, Ginobili et Gasol sont appuyés par le meilleur défenseur de la ligue, en la personne de Kawhi Leonard. L’an passé, les Spurs s’étaient épuisés à suivre le rythme fou des Warriors en saison régulière, les deux équipes en avaient payé le prix. Ils ne devraient pas commettre la même erreur cette saison.

La demi-surprise de la saison passée, Oklahoma City, candidate à nouveau pour une place en finale de conférence, voire mieux. Porté par les fulgurances de Russell Westbrook, le Thunder doit apprendre à vivre sans Kevin Durant. Le champion olympique de Rio était le métronome sur lequel pouvait s’appuyer OKC en cas de défaillance de Westbrook. Enes Kanter et Steven Adams sont néanmoins toujours là, alors que Joffrey Lauvergne va tenter de se faire une place dans une des meilleures équipes de la NBA.

Les Los Angeles Clippers, favoris constants mais constamment décevants, veulent enfin franchir un cap. Si Blake Griffin reste concentré sur le jeu et que Chris Paul évolue à son meilleur niveau, les Clippers seront une équipe redoutable. D’autant qu’Austin Rivers ne cesse de progresser et que DeAndre Jordan reste une valeur sûre à l’intérieur.

BeinSports conserve les droits

En ce qui concerne les diffuseurs français, BeinSports conserve les droits de la NBA. La chaîne s’appuie sur le même dispositif que la saison dernière, avec son émission phare “NBA Extra”, présentée par Mary Patrux, en compagnie de Xavier Vaution et Jacques Monclar pour la caution technique. Pour la diffusion des matches, Bein continue les directs en pleine nuit et les rediffusions dans la journée.

sans-titre2

(Source : mediasportif.fr)

Et la saison attaque très fort avec les deux finalistes de l’an dernier sur le parquet dès le premier soir. Les Cleveland Cavaliers de LeBron James vont croiser le fer avec les New York Knicks de Joakim Noah. Mais le point d’orgue de la nuit sera le choc, le premier de l’année, entre les Golden State Warriors et leur effectif “galactique”, incarné par le trio Curry-Thompson-Durant, et les San Antonio Spurs de Tony Parker.