(LIVE) Suivez le second débat des primaires de la droite et du centre

Bienvenue à toutes et à tous ! Suivez avec nous le second débat de la primaire de la droite et du centre qui commencera à 20h30.

Nos confrères de Libération ont tenté de donner une réponse à la question de savoir quelle carte chaque candidat devra jouer ce soir.

En attendant, découvrez le bingo de nos confrères de Buzzfeed:

 

20h32: C’est parti pour cette grande soirée de politique ! Avec en première partie, Laurence Ferrari et Ruth Elkrief.

 

20h33: C’est Jean Frédéric Poisson qui commence avec une question sur les migrants.

 

20h35: Selon Jean François Copé, “Calais c’est d’abord le résultat d’un traité signé avec les anglais qui est un énorme échec”.

 

20h38: Jean François Copé reproche à Nicolas Sarkozy les accords du Touquet. Explications de ces accords signés en 2003 en suivant ce lien.

 

20h40: tous les candidats semblent se rejoindre sur l’échec de la politique migratoire française. Le respect du droit d’asile fait l’unanimité mais tous exprime des réserves.

 

20h43: des questions sur le pourquoi des candidatures

 

20h49: Juppé: “je veux que la fonction présidentielle retrouve sa grandeur perdue”.

 

20h50: Fillon rejoint Nicolas Sarkozy concernant les révélations de François Hollande. Le président est disqualifié car il a brisé le secret défense.

 

20h51: Nicolas Sarkozy parle de 6 personnages ayant exercé la fonction présidentielle: a‑t-il volontairement exclu François Hollande ? Il y a pourtant eu 7 présidents de la Vème République pour l’instant.

 

20h56: Alain Juppé reprend l’engagement de ne faire qu’un seul mandat

 

20h58: Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite plus de démocratie directe: il faut selon elle que les pétitions citoyennes soient portées devant l’Assemblée Nationale à partir par exemple de 500 000 signataires.

 

21h00: Bruno Le Maire, au contraire de Juppé, Sarkozy et Fillon, souhaite que le président puisse faire deux mandats, pour une stabilité de long terme.

 

21h01: Nicolas Sarkozy semblait pourtant ne pas vouloir se limiter à un seul mandat. Il annonce ce soir qu’il ne se représentera pas en 2022.

Source: l’Obs

elysee

 

21h03: Après une pique de Bruno Le Maire concernant sa promesse de ne plus revenir en politique, Nicolas Sarkozy prend le taureau par les cornes. Il met en avant “toutes les années passées au service de la France”.

 

21h05: Jean François Copé calme le jeu avec Nicolas Sarkozy.

 

21h11: François Fillon s’engage à former un gouvernement qui “intégrera largement la société civile”.

 

21h12: Jean François Copé revient à la charge avec son gouvernement par ordonnance. Il explique que la méthode n’est pas une manière de contourner l’Assemblée. Qu’en pensent les autres candidats ? Source l’Obs:

ordonnances

 

 

21h15: alteraction entre Nicolas Sarkozy et NKM autour du changement d’opinion de l’ancien chef de l’Etat autour du Grenelle de l’Environnement.

 

Pause sur les antennes de BFM TV. Apolline de Malsherbes va  prendre la suite.

Profitons de la pause pour se détendre : retour sur le lapsus de Jean-François Copé.

 

21h23: C’est reparti ! Apolline de Malsherbes interpèle les candidats sur la sécurité des forces de l’ordre.

 

21h25: Selon Nicolas Sarkozy, les agents des forces de l’ordre doivent pouvoir utiliser leurs armes en toute conscience dès qu’ils se sentent menacés.

 

21h26: Nicolas Sarkozy affirme qu’un policier ne peut utiliser son arme que si un délinquant lui tire dessus. Cette affirmation est fausse, puisque les critères de la légitime défense des policiers ne sont pas fixés. Ils sont laissée à l’appréciation du juge.

 

21h27: Pour y voir plus clair dans les différents propos autour des baisses d’effectifs chez les forces de l’ordre, décryptage de nos confrères du Figaro.

 

21h31: Alain Juppé parle de modifier la Convention européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour pouvoir aligner la légitime défense des policiers sur celle des gendarmes.

 

21h34: Bruno Le Maire et Alain Juppé s’entendent sur une augmentation de 10 000 policiers en plus.

 

21h39: Alain Juppé se défend de ne pas parler des banlieues dans son programme.

 

21h45: Jean-François Copé parle de faire sauter les tours dans les banlieues.

 

21h49: Questions sur le retour des djihadistes.

 

21h50: Bruno Le Maire souhaite que le juge puisse intervenir de manière préventive toute personne qui s’apprêterait à commettre un attentat sur notre sol. En réalité, le juge exerce déjà ce pouvoir, difficile cependant à mettre en oeuvre.

 

21h51: Bruno Le Maire demande où est la coallition internationale au Moyen-Orient promise par François Hollande. Elle est là.

 

21h54: Alain Juppé se place en opposition avec Bruno Le Maire. L’ancien Premier ministre considère que le règlement du conflit revient aux pays de la région.

 

21h56: Pour aller où ? Les candidats n’ont pas répondu à la question

 

 

21h58: François Fillon souhaite une déchéance de la nationalité même pour les personnes n’ayant que la nationalité française.

 

22h00: NKM est en retard au niveau du temps de parole: 7 minutes pour une moyenne globale d’environ 8 minutes par candidat.

 

22h01: Selon NKM, il faut rendre le salafisme illégal en France. L’ancienne ministre de l’Ecologie fustige les connivences entre les représentants politiques et les dignitaires des pays du Golfe comme le Quatar ou l’Arabie Saoudite. C’est un enjeu de l’indépendance financière des mosquées françaises.

 

22h03: Pour NKM, il faut un financement national pour l’islam de France.

 

22h05: Nicolas Sarkozy souhaite une grande conférence internationale pour la paix, avec tous les pays, y compris Vladimir Poutine. Retour sur la position de chaque candidat sur les relations à entretenir avec le président russe.

Source: l’Obs poutine

 

Seconde pause dans ce débat haletan !

Encore un petit moment de détente avec le Lab: Bruno Le Maire a du se justifier à propos de la montre qui lui avait été offert par le Quatar.

 

C’est reparti pour la troisième partie !

 

22h20: Les questions portent sur les alliances avec le centre et le rapprochement d’Alain Juppé et de François Bayrou ces derniers jours.

 

22h21: Sarkozy parle d’un “problème politique majeur” vis à vis de Bayrou. L’ancien chef de l’Etat ne veut pas “d’un centre qui demande des voix pour se faire élire à Pau”.

 

22h22: Alain Juppé se dit très surpris par cette “fixation”.

 

22h22: Nouveau lapsus, cette fois d’Alain Juppé, mélangeant François Bayrou et François Barouin. Nicolas Sarkozy avait déjà fait ce lapsus sur l’antenne de Franceinfo mercredi matin.

 

22h23: Pour Alain Juppé, partir en guerre contre le Modem, c’est servir le second tour sur un plateau à Marine Le Pen.

 

22h24: Bruno Le Maire parle de François Bayrou comme le complice de l’élection de François Hollande.

 

22h28: Le même lapsus encore, cette fois dans la bouche de Jean François Copé. Le maire de Meaux veut que l’on revienne à la France et que l’on arrête de parler de Bayrou.

 

 

22h36: Jean Frédéric Poisson ne se prononce pas sur son vote au second tour si celui-ci oppose Marine Le Pen et François Hollande.

 

22h37: Poisson accuse NKM d’avoir sollicité le parrainage du maire de Béziers Robert Ménard dans la course à la primaire. La candidate rétorque que ce n’était qu’un envoi de mail collectif. En cas de réponse affirmative de Robert Ménard, elle dit qu’elle n’aurait jamais accepté ce parrainage.

 

22h39: véritable joute entre Jean Frédéric Poisson et Nathalie Kosciusko Morizet.

 

22h40: NKM réaffirme sa position sur le “ni-ni” qui n’est pas une option pour elle. La candidate rappelle qu’elle est la seule à avoir voté contre le “ni-ni”.

 

 

22h43: Bruno Le Maire s’exprime en ces mots:

 

22h46: le clown de la soirée est tout désigné: Jean François Copé.

 

22h49: François Fillon propose une ouverture aux talents, pas aux partis politiques.

 

22h52: NKM veut “remettre le paquet” sur les fondamentaux. Elle veut une école attentive et bienveillante mais exigeante. Bientôt, on donneras des cours à des foetus.

 

22h54: Pour Bruno Le Maire, le combat principal, c’est un enseignement où on réussi. Il faut plus d’autorité pour l’enseignant.

 

22h55: Bruno Le Maire souhaite que l’apprentissage soit plus mis en avant pour se former tôt à un métier. Le candidat a enfilé son costume de poète pour l’occasion.

 

23h05: L’ensemble des candidats se retrouvent sur l’autorité de l’école qu’il faut redorer, de sa place centrale dans l’éducation. Jean Frédéric Poisson estime quant à lui que l’éducation revient en premier aux familles. L’école n’est qu’un soutien.

 

23h06: Chaque candidat énonce maintenant pourquoi il faut voter pour lui.

 

23h16: C’est fini pour ce second débat ! Nathalie Kosciusko Morizet est le petit poucet en terme de temps de parole avec 17 minutes au total. Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont eux été les plus bavards avec 19 minutes chacun environ.

 

Nous vous souhaitons une agréable soirée et à très bientôt !