Football leaks : Di Maria et Pastore au coeur du scandale

Selon des documents révélés par Mediapart, les deux stars du PSG Angel Di Maria et Javier Pastore ont dissimulé de l'argent au fisc français dans des paradis fiscaux.

Dans le monde du ballon rond, les couperets continuent de tomber. Jeudi 8 décembre, Mediapart a révélé que les stars argentines du Paris Saint-Germain (PSG) Angel Di Maria et Javier Pastore ont dissimulé de l’argent au fisc en les plaçant dans des paradis fiscaux.

Pastore et Di Maria sont tous deux liés à une équipe occulte aux puissantes ramifications qui contrôle la carrière de nombreuses vedettes sud-américaines”, affirme le site d’information en partenariat avec le Consortium européen des journalistes d’investigation.

Ainsi, Javier Pastore a reçu entre 2013 et 2015, un total d’1,9 million d’euros de la part de son sponsor, recueillis par une société offshore en Uruguay, paradis fiscal sud-américain. De plus, en 2010, soit un an avant d’arriver au PSG, il a donné mandat à la société néerlandaise Orel pour commercialiser ses droits à l’image. Orel reversera 94% de l’argent collecté par le sponsoring à Klizery SA, une société enregistrée en Uruguay.

Angel Di Maria touche, lui, ses droits à l’image au travers d’une société, Sunpex, située au Panama. En 2014, lorsqu’il est sollicité par la société TSA (qui vend des boissons énergisantes en Asie) pour un contrat de sponsoring portant sur 150.000 euros, il exige que l’argent soit versé sur le compte de sa société Sunpex, enregistrée au Panama, sans que son nom n’apparaisse.

Très décevant sur le pré depuis deux matchs, Di Maria risque de retrouver le banc. A voir si ce sera celui de touche ou des accusés. Sur la base de renseignements fournis par le fisc, le parquet de Madrid a décidé d’engager une procédure contre l’Argentin, à la suite de son passage en Espagne dans le club du Real Madrid.