Attentat de Nice : 11 hommes interpellés

Dans l'enquête sur l'attentat de Nice du 14 juillet, 10 hommes ont été interpellés et placés en garde à vue à Nice et un onzième à Nantes.

5 mois après l’attentat de Nice qui a fait 86 morts et 434 blessés, l’enquête avance. Dix hommes ont été interpellés et placés en garde à vue ce lundi à Nice. Vendredi, le coup de filet avait déjà commencé avec une interpellation à Nantes.

Ils sont soupçonnés d’avoir aidé Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l’auteur de l’attaque, à se procurer des armes. La plupart sont issus de la communauté albanaise.

À priori, ils n’avaient pas connaissance du projet d’attentat, mais ils seraient liés de près ou de loin aux armes retrouvées au cours de l’enquête. On parle notamment d’une kalachnikov saisie en perquisition dans un garage.

C’est la sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police judiciaire qui a mené cette enquête sur le “volet arme”.

Dans l’enquête sur l’attentat de Nice, un couple d’Albanais est déjà en détention provisoire. Artan Henaj et Enkeledja Zace sont soupçonnés d’avoir fourni le pistolet que Lahouaiej-Bouhlel avait exhibé lors de l’attaque au camion pour tirer sur les policiers.