Les députés français refoulés à la frontière syrienne

Les députés devaient se rendre dans la ville syrienne ce lundi pour réclamer un cessez-le-feu, mais les autorités turques leur ont refusé le passage à la frontière.

Les députés Patrick Menucci, Hervé Mariton et Cécile Duflot devaient se rendre à Alep ce lundi après‐midi pour réclamer un cessez‐le‐feu de 24 heures. Mais selon nos informations, ils se sont vu refuser le passage de la frontière vers la Syrie ce midi.

La délégation française, repart à Gaziantep. Elle y donnera une conférence de presse à 17h heure française.
D’après Jacques Boutault, maire du 2ème arrondissement et membre de la mission parlementaire, joint par téléphone, les autorités turques rejettent la responsabilité sur le Quai d’Orsay, qui n’aurait pas fait le nécessaire pour permettre le passage des députés.

Selon un des conseillers spéciaux de l’ambassadeur de France en Turquie, Cecile Duflot était au courant du risque encourue. Non officielle, la mission n’avait pas reçu l’aval du Parlement français, et n’avait donc pas contraint le quai d’Orsay à engager des procédures administratives pour faciliter le déplacement des parlementaires.

Jacques Boutault, qui se trouve sur place avec les parlementaires, estimait les chances de passage de la mission à “une sur deux”.
Contacté, le quai d’Orsay n’était pas disponible pour répondre à nos questions