Les notes de PSG-Nice : Cavani en sauveur, Cyprien étincelant

Nice a arraché le point du match nul au Parc des Princes pour le compte de la 17e journée de Ligue 1 grâce à un excellent Cyprien, buteur sur coup franc. A Paris, Verratti a effectué un retour impressionnant et Cavani a marqué un doublé.

Paris a eu chaud. Largement dominateurs en première période contre Nice dimanche soir, les Parisiens ont pourtant été menés 2–0 à la pause avant de se reprendre en deuxième mi-temps grâce à Cavani (2–2). Paris enchaîne un deuxième match sans succès en Ligue 1 et reste à la troisième place. Les Niçois conservent leur place de leader devant Monaco.

Les notes du Paris Saint-Germain

Areola (4) : Il a encaissé ses sixièmes et septièmes frappes cadrées de suite avant d’arrêter la huitième sur une tentative anodine de Balotelli (80e minute). Depuis son retour de blessure, il offre un visage peu rassurant et ne se montre pas décisif.

Aurier (6) : Sa force et sa puissance animent toujours autant le côté droit parisien. Son déchet dans ses centres est toutefois encore trop important. Dommage, car sur l’un d’entre eux, il trouve Cavani pour le premier but parisien. Une performance perfectible mais solide.

Thiago Silva (5) : Sa mésentente avec Marquinhos sur le deuxième but niçois entache une prestation très correcte. Il a mis davantage d’intensité dans ses relances mais a baissé de rythme en seconde période.

Marquinhos (3,5) : Fautif sur le but de Plea, il semble en méforme depuis une semaine. Lent, en retard, parfois mal placé, son niveau de jeu est insuffisant.

Kurzawa (5) : Il a multiplié les appels sur son couloir gauche, mais comme Aurier, il a raté beaucoup de centres. 90 minutes contrastées.

Krychowiak (4) : Sobre, il a amené de l’impact à la récupération. Techniquement assez faible, il a paru en difficulté dans la construction du jeu. Remplacé à la pause par Lucas (3), qui a d’abord amené un peu de vitesse avant de rater l’essentiel de ses passes.

Thiago Motta (5) : Lumineux dans ses passes, il a parfaitement dirigé le jeu au milieu. Seulement, il commet une faute idiote qui amène le premier but niçois sur coup franc. Il a semblé peiner physiquement en fin de rencontre.

Verratti (7) : Le PSG n’est plus le même quand il est sur le terrain. L’Italien a réalisé un retour presque parfait. Ses passes dans les intervalles sont un régal. Il a rayonné pendant 75 minutes par son intelligence, sa technique et son talent. Même s’il a raté quelques ouvertures. Remplacé par un Ben Arfa absolument catastrophique.

Matuidi (3,5) : Aligné à gauche comme face à Arsenal, il a été volontaire mais peu utile. Mal placé, souvent en retard, il a beaucoup couru dans le vide.

Di Maria (3,5) : Il est une énigme. Capable de bons décalages au début du match, il a doucement disparu au fil des minutes, avant de sortir sous les sifflets du Parc des Princes. Largement insuffisant.

Cavani (6) : Il marque un doublé plein d’opportunisme. Mais rate encore deux énormes occasions qui auraient pu offrir la victoire au Paris Saint-Germain. Même meilleur buteur de Ligue 1, il reste un paradoxe.

Les notes de l’OGC Nice

Cardinale (4) : Plutôt bon jusqu’à son erreur sur le deuxième but d’Edison Cavani. Il rate sa sortie et dégage le ballon sur Dante. Impardonnable. Il se rattrape par la suite en déviant incroyablement une tête croisée de Kurzawa en fin de match.

Dante (5) : Il a bien tenu la défense sans se soucier de la relance. Présent dans les duels, il n’a pas pris de risques inconsidérés.

Souquet (5) : Le jeune (24 ans) Niçois  a été plutôt intéressant et efficace dans ses interventions.

Sarr (3) : Rapidement averti (11e), il n’a jamais su comment se placer par rapport à Dalbert et a laissé des grands espaces dans son dos. Une rencontre à oublier.

Cyprien (7) : Discret dans un premier temps, il est monté en puissance. Très actif, il s’est distingué en inscrivant un super coup franc sur l’ouverture du score. Juste et précis, il a illuminé le milieu niçois.

Seri (6) : Infatigable, il a récupéré de nombreux ballons. Il a toujours à l’esprit de relancer à terre. Précieux en deuxième période pour garder le ballon.

Walter (4) : Il court beaucoup mais de façon désorganisée. Il n’a pas non plus aidé Dalbert, livré à lui-même sur le côté gauche.

Dalbert (3) : Il adresse un bon centre sur le deuxième but niçois. Mais à part ça, il a été très insuffisant. Incapable de contrer les montées d’Aurier. Blessé il a été remplacé dès le début du second acte par un sérieux Boscagli (5).

Pereira (4) : Discret, il n’a pas beaucoup apporté offensivement et s’est montré trop tendre défensivement.

Belhanda (5,5) : Il a été très disponible et a bien mené les rares offensives niçoises. Important dans la conservation du ballon.

Pléa (6) : Buteur, il a été courageux, seul, sur le front de l’attaque. Remplacé par Balotelli, qui n’a rien montré d’intéressant.