Le groupe Etat islamique revendique l’attentat dans l’église du Caire

Le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué mardi l'attentat contre une église qui a fait 25 morts au Caire dimanche.

L’attentat avait fait 25 morts au Caire dimanche : mardi 13 décembre, le groupe djihadiste Etat islamique (EI) l’a revendiqué.

Dans un communiqué publié sur internet, l’EI affirme qu’un kamikaze a déclenché sa ceinture explosive au milieu de “la foule”, dans une église copte. L’EI identifie l’homme comme étant Abou Abdallah al‐Masri (al‐Masri signifiant “l’Egyptien”).

Durant les funérailles des victimes lundi, le président Abdel Fattah al‐Sissi avait identifié le kamikaze comme étant Mahmoud Chafik Mohamed Mostafa, 22 ans. C’est l’ADN qui a permis de l’identifier.

Il avait indiqué que le kamikaze avait commis l’attentat à l’aide d’une ceinture explosive, dans l’église Saint‐Pierre et Saint‐Paul contiguë à la cathédrale copte Saint‐Marc, siège du pape copte Tawadros II.

Le ministère de l’Intérieur a également donné les identités des quatre personnes, trois hommes et une femme, arrêtées dans le cadre de l’enquête. Les autorités continuent de rechercher d’autres suspects.