Prix de l’humour politique : découvrez les cinq finalistes

Pour sa quinzième édition, le jury du Prix "Press Club, Humour et Politique" 2017 a procédé mardi à sa première sélection de cinq "petites phrases".

Présidé par l’ancien PDG de l’AFP Jean Miot, le jury a fait mardi 13 décembre une première sélection de 5 traits d’humour, collectés depuis juillet :

  • François Fillon, ancien Premier ministre, candidat de la droite à la présidentielle de 2017 : “Juppé fera un très bon maire de Bordeaux”, vue sur BFMTV  le 6 décembre.
  • Alain Juppé, maire LR de Bordeaux: “J’aime bien aller à la messe parce qu’au moins, pendant une heure, personne ne vous emmerde”, vue sur France 3 le 3 octobre.
  • Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle de 2017: “Les deux grands partis, c’est l’amicale des boulistes. Mais sans l’amitié et sans les boules” lue dans Le Parisien du 24 septembre 2016. 
  • Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste à la présidentielle de 2017: “Hollande est satisfait de son bilan; c’est pour cela qu’il le dépose”, lue dans communiqué de presse.

Le jury a également complété sa sélection de “hollanderies” avec cette “petite phrase” du président François Hollande: “Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi‐même, dans un dialogue singulier”, lue dans L’Express le 19 septembre 2016.

Deux prochaines sélections pour cette 15e édition du prix interviendront “fin mars” et “fin juin”. C’est l’ancien ministre et ex‐candidat à la primaire de la droite, Bruno Le Maire, qui a remporté le Grand Prix 2016 pour sa petite phrase: “Mon intelligence est un obstacle”.