Pollution : la circulation alternée de retour vendredi à Paris

La préfecture de police de Paris a annoncé l’instauration d’une circulation alternée ce vendredi en raison du pic de pollution. Seules les plaques paires pourront circuler dans la capitale et sa proche banlieue.

La circulation alternée revient à Paris. La préfecture de police de Paris a annoncé jeudi sa mise en place suite à un nouvel épisode de pollution aux particules fines prévu ce vendredi dans la capitale et sa proche banlieue. Seuls les véhicules munis de plaques à chiffres pairs pourront circuler.

https://twitter.com/prefpolice/status/809425217885978624?ref_src=twsrc%5Etfw

Le seuil d’alerte, déclenchant des mesures de prévention, a été atteint ce jeudi selon Airparif, le réseau de surveillance de la qualité de l’air. Sur une échelle de 100, le niveau de pollution aux particules fines (PM10) devrait atteindre 78.

De nombreuses infractions

Si vous vouliez quand même prendre votre voiture munie d’une plaque impaire vendredi, vous risquez une amende allant de 22 euros, si elle est réglée sur place, à 35 euros. L’immobilisation du véhicule peut également être décidée par les fonctionnaires de police en charge du contrôle.

Le STIF (Syndicat des transports en Ile-de-France), présidé par Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a annoncé la mise en place de la gratuité des transports pour vendredi. La Mairie de Paris a annoncé, quant à elle, la gratuité du stationnement résidentiel.

Lors du dernier épisode de pollution qui a conduit à l’application de la circulation alternée, de nombreuses infractions ont été relevées. Les plaques interdites de circulation ont représenté, le 8 décembre dernier, environ 20% des infractions.