Boulogne‐Billancourt : un mort dans l’incendie d’un centre d’accueil pour migrants

Quatorze personnes ont également été blessées, dont trois grièvement. La piste criminelle est envisagée.

Une personne est morte, et quatorze ont été blessées, dont trois grièvement, dans l’incendie d’un centre d’accueil pour travailleurs migrants à Boulogne‐Billancourt (Hauts‐de‐Seine), dans la nuit de jeudi à vendredi.

Trois personnes ont été gravement blessées, deux personnes se sont défenestrées”, avait précisé plus tôt dans la matinée le commandant Éric Moulin, porte‐parole des pompiers. L’une d’elle a perdu la vie.

Selon les premiers éléments de l’enquête, des traces de combustibles et d’accélérateur de feu ont été retrouvés dans le hall d’entrée de ce bâtiment de six étages et 78 logements en proche banlieue parisienne.

Arrivés peu avant 4 heures du matin, les 70 pompiers sur place ont sauvé six personnes. Treize autres ont été légèrement blessées, pour la plupart intoxiquées par les fumées. Au total, 250 personnes ont dû être évacuées.

Les blessés ont été transportés à l’hôpital et l’incendie a été rapidement maîtrisé”, a ajouté le commandant Moulin.