Les députés français, moins représentatifs que leurs voisins européens

Les députés français sont souvent critiqués pour leur manque de représentativité. Leurs homologues européens s'en tirent-ils mieux ? Si les résultats sont très variables d'un pays à l'autre, la France fait office de mauvais élève.

Un homme, cinquantenaire et fonctionnaire. Telle est l’image que l’on se fait des députés français. Nos élus sont souvent critiqués pour leur manque de diversité, dont découlerait un manque de représentativité de la société française. Les données sociologiques semblent confirmer ces a priori. Mais qu’en est-il de nos voisins européens ?
Voici le portrait robot de cinq députés européens : un Français, un Autrichien, un Suédois, un Italien et un Russe.

Le député français, le quinquagénaire cadre ou fonctionnaire

Sans surprise, le député type est un homme. En France, seul un député sur quatre est une députée. Avec une proportion de 26,1% de femmes à l’Assemblée nationale, la France se situe en dessous de la moyenne européenne, de 27,2%. Le principe de parité est pourtant inscrit dans la Constitution française depuis 2008 : il prône « l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ».

L’âge médian des députés français culmine à 55 ans. Cela signifie que la moitié des députés ont plus de 55 ans. C’est quinze ans de plus que l’âge médian de la population, établi à 40 ans.

Côté profession, le secteur privé et la fonction publique sont largement surreprésentés : ils regroupent la moitié de l’hémicycle. Viennent ensuite les professeurs, avocats et médecins. Seuls trois députés français sont artisans, et quatorze, agriculteurs.

Le député autrichien, le jeune entrepreneur

Le député moyen est là encore un homme. Vienne fait toutefois un peu mieux que Paris : un tiers des députés sont des femmes.

L’âge médian est de 48 ans, soit sept ans de moins qu’en France. La loi électorale y est sûrement pour quelque chose. En Autriche, même si l’on ne peut être élu qu’à partir de 18 ans, on obtient le droit de vote dès 16 ans. Le mouvement Kinderwahlrecht jetzt ! (droit de vote pour les enfants, tout de suite) milite même pour l’abaisser encore, dans un souci de rétablir l’équilibre entre les générations.

Le député type en Autriche est un cadre du secteur privé. Un tiers des élus est issu du monde de l’entreprise, et seulement un cinquième de la fonction publique. C’est une différence notable avec la France, où beaucoup d’élus sont fonctionnaires.

Le député suédois, le (ou la) jeune fonctionnaire

La Suède est le champion européen de la parité. Il s’en faut de peu pour que le député moyen soit une femme : la proportion de députées y atteint 45%. C’est presque le double de la France… A l’origine de ce résultat, pas de quotas, mais une norme appliquée spontanément par les partis politiques. Présenter une liste électorale à dominante masculine est perçu comme incorrect.

Le député type suédois n’a que 43 ans. Là encore, Stockholm fait figure d’exemple. Pourtant, comme en France, la majorité civile est établie à 18 ans.

La Suède peut encore progresser au niveau de la représentativité socio-professionnelle. Un tiers des élus sont issus de la fonction publique. Le second groupe professionnel le plus représenté est celui des professeurs.

Le député italien, l’avocat quinquagénaire

Niveau parité, le député italien se situe dans la moyenne européenne : à la Camera dei deputati, seul un élu sur trois est une femme.

Le député type a 50 ans. L’âge médian des 630 élus est ainsi très proche de celui de la population vieillissante, estimé à 45 ans en 2015.

Côté profession, l’Italie affiche une vraie particularité. L’élu type n’est ni fonctionnaire, ni cadre, mais avocat. Plus d’un tiers des élus, 37% pour être exact, exercent cette profession.

Le député russe, le quinquagénaire fonctionnaire

A l’école de la parité, la Russie fait office de mauvais élève. Très mauvais, même : la proportion de femmes députées s’élève à… 15%. Autrement dit, seul un député sur sept est une femme. C’est l’un des rares pays à faire pire que la France en la matière.

Le député type en Russie est donc un homme, et quinquagénaire de surcroît. L’âge médian des élus culmine à 52 ans, et l’âge moyen s’envole à 54 ans, comme en France.

En termes de représentativité socio-professionnelle, Moscou ne fait pas mieux. L’écrasante majorité des députés sont issus de la fonction publique. Autre fait notable : quelques députés viennent de l’armée.

Méthodologie et marge d’erreur

Les données utilisées dans cet article sont issues de Jquest, un site interactif de collecte de données par des étudiants en journalisme. La marge d’erreur, due aux lacunes dans les données finales, est de l’ordre de 7%. Par exemple, l’âge médian de 55 ans pour les députés français est juste à +/-7% : l’âge médian se situe dans une fourchette entre 52 et 58 ans.