Macron vainqueur ? Pas sans les classes populaires !

La candidate du Front national a largement devancé Emmanuel Macron chez les Français qui ont du mal à finir leurs fins de mois. Un défi sérieux pour l'ancien ministre de l'Économie ?

Par Clément Rouget et Maryne Zammit

L’élection présidentielle est gagnée. Du moins, si l’on en croit les enquêtes d’opinion. Emmanuel Macron est donné largement en tête au second tour, avec plus de 60% des voix. Pourtant, l’ancien ministre de l’économie pourrait être en danger. Marine Le Pen séduit beaucoup plus les Français qui estiment boucler les fins de mois difficilement.

https://datawrapper.dwcdn.net/gWlpP/1/

Au delà du ressenti, La candidate FN répond davantage aux attentes des catégories populaires et devance l’ancien banquier chez les foyers gagnant moins de 2000 euros par mois.

https://datawrapper.dwcdn.net/CGQGH/1/

A la conquête des électeurs de Mélenchon

L’autre candidat qui a réussi à séduire les classes populaires, c’est Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France insoumise a notamment devancé Marine Le Pen chez les chômeurs (31% contre 26%). Il réalise également une belle percée chez les ouvriers (24%). Cette partie importante de l’électorat réussit bien moins à Emmanuel Macron qui compte sur des reports importants des 7 millions d’électeurs de la France insoumise pour l’emporter au second tour. Le hashtag #SansMoiLe7mai, date du second tour, lancé par des Mélenchonistes sur Twitter, a d’ailleurs passé une partie de l’après-midi en tête des sujets discutés sur le réseau social, un mauvais signe pour le candidat d’En Marche !.

https://twitter.com/linsurge_/status/856416794780848128