DATA-GIF. Marine Le Pen peut gagner la présidentielle…

Et si Marine Le Pen gagnait le deuxième tour de l’élection présidentielle? Ce n’est pas impossible…

  • …si tout le monde part en week-end.

C’est bon, l’élection est pliée. Emmanuel Macron est le prochain président de la République. Depuis dimanche, les sondeurs sont catégoriques : le candidat d’En Marche ! récolterait 62% des votes au second tour, contre seulement 38% pour Marine Le Pen. Pure question de mathématiques.

http://gph.is/2cV5Alc

Pour obtenir ces scores, l’institut de sondages Ipsos se base sur les reports de voix des candidats qui ne se sont pas qualifiés vers les deux restants. L’ancien ministre de l’Economie raflerait ainsi la majorité des intentions de vote des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (62%), Benoît Hamon (79%) et François Fillon (48%). Marine Le Pen réussirait, elle, à convaincre 33% des électeurs Les Républicains, mais à peine 9% d’“Insoumis” et 4% de socialistes.

Pourtant, la date du second tour pourrait complètement changer la donne : le 7 mai, au beau milieu d’un week-end de trois jours… 

Trois jours, où les Français pourraient préférer les bords de mer, les balades dans les parcs ou les excursions touristiques … pendant que les électeurs de Marine Le Pen se déplaceront, eux, plus nombreux, aux urnes.

http://gph.is/XK5ujm

Ça aussi, c’est scientifique. Aux dernières élections régionales, les électeurs du Front national ont été plus mobilisés que les autres électeurs : 58%, contre 48% pour l’ensemble du corps électoral.

  • …si elle parvient à capter les votes anti-européens. 

http://gph.is/2oHVFGe

Le grand défi de Marine Le Pen est de réussir à élargir ses réserves de voix. Avec le premier tour, elle peut déjà compter sur plus de 7 millions et demi de votes. Pour gagner, il lui en faut 10 millions supplémentaires.

Impossible? Pas si elle réussit à rassembler une majorité d’électeurs autour de son cheval de bataille: l’Europe. L’an dernier, une étude montrait que la France était le deuxième pays le plus eurosceptique de l’Union européenne (UE), après la Grèce. A peine 38% des Français disaient alors avoir une opinion favorable de l’UE.

Pour rappel: en 2005, lors du référendum français sur le traité constitutionnel, ils étaient 45,33% à se prononcer en faveur d’une Europe fédérale… Le “non” l’a emporté: plus de 15 millions de personnes avaient voté contre le référendum (54,67%). Marine Le Pen a besoin de combien de voix supplémentaires, déjà?

http://gph.is/1EhM1Xm

Et, c’est sans compter sur les électeurs des classes populaires qui ont voté Jean-Luc Mélenchon. Ils pourraient être plus nombreux à donner leur voix à Marine Le Pen que ce les sondeurs prévoient: au premier tour, le vote populaire s’est concentré sur les extrêmes.

A LIRE: Macron vainqueur? Pas sans les classes populaires! 

  • …parce que Donald Trump est devenu président des Etats-Unis.

Contre toute attente, celui que les médias ont surnommé “le trublion Trump” s’est hissé à la tête du pays le plus puissant du monde. Trois semaines avant le scrutin, les enquêtes d’opinion le créditaient de seulement 40% des intentions de vote des grands électeurs, face à Hillary Clinton (45,7%).

Au final, il a gagné avec 56,87%. Une surprise pour l’essentiel des médias américains. Le signe pour Marine Le Pen que les sondeurs peuvent se tromper. Elle avait d’ailleurs salué d’un Tweet la victoire du milliardaire. Avant même l’annonce des résultats officiels.