FACT-CHECK. Non, Emmanuel Macron n’a pas d’islamiste radical dans son équipe

Bis repetita. La candidate du Front national a de nouveau affirmé qu'Emmanuel Macron avait dans son équipe un islamiste radical. Marine Le Pen faisait allusion à Mohamed Saou, ancien référant d'En Marche ! dans le Val d'Oise, une accusation exagérée.

 

Marine Le Pen a reproché à Emmanuel Macron d’avoir dans son mouvement un islamiste radical. Cet homme, Mohamed Saou, ancien référent En Marche ! du Val-d’Oise, a été au cœur d’une polémique avant le premier tour. Depuis, il a été mis en retrait  jusqu’à la fin de la campagne.

En septembre 2016, il avait déclaré : “Je n’ai jamais été et je ne serai jamais Charlie”. Un an plus tôt, il partageait un message du directeur du CCIF, le Collectif de lutte contre l’Islamophobie, souvent accusé d’être proche des Frères Musulmans. Mohamed Saou soutient également le président Turc Erdogan et parle de “quelqu’un qui a fait pour les réfugiés plus que tous les autres pays réunis.”  Ces messages ont été déterrés par l’ancienne élue PS Céline Pina.

Des prises de positions pour le moins polémiques qui ont valu à ce militant sa mise en retrait. Pas non plus de quoi dire qu’il est islamiste radical.

Le 14 avril, Emmanuel Macron l’avait défendu sur l’antenne de Beur FM. “Mohamed Saou est un citoyen plein et entier. C’est un responsable plein et entier. Je le respecte. J’admire le travail qu’il a fait. Mais en même temps, il a des responsabilités. Et les messages qu’il a mis sur Internet, ce sont des messages qui ont une part de gravité, qui ont touché des gens. Dire ‘Je ne suis pas Charlie’, c’est un message qui blesse aussi des gens et donc oui, il fera l’objet de la procédure comme tout militant. Il est mis en réserve, il n’est pas destitué de ses fonctions, il est référent mais ne participe pas à la campagne. Et le comité d’éthique, qui est compétent sur ce sujet, ce qui n’est pas moi, traitera de son cas.

Tout en admettant en off “Nan, mais il a fait un ou deux trucs un peu plus radicaux. C’est ça qui est compliqué. Mais à côté de ça, c’est un type bien. C’est un type très bien, Mohamed. Et c’est pour ça que je ne l’ai pas viré.

 

A lire aussi : “FACT-CHECK. Marine Le Pen : “L’UE nous interdit de parler français sur les chantiers”