QUIZ VIDÉO. Macron ou Le Pen : quel candidat a dit ça ?

Le CFJ a interrogé des jeunes entre 18 et 25 ans sur des propositions des deux candidats à l'Elysée. Qui l'a dit ? Macron ou Le Pen ? La réponse n'est pas toujours la plus évidente...Testez-vous !

Les vainqueurs du premier tour de l’élection présidentielle s’affronteront avec des programmes diamétralement opposés. Impossible de confondre le “projeeeeeet” d’Emmanuel Macron et celui de Marine Le Pen. Mais sur certains points, le doute est permis… Saurez-vous deviner qui propose quoi ?

Par Laura Cappai et Cyrielle Chazal

  • Emmanuel Macron veut créer des prisons spéciales pour les djihadistes français de retour de Syrie

Dans l’émission “Bourdin 2017” (RMC) du 24 février dernier, le leader du parti “En Marche ! ” a indiqué vouloir que tous les Français ayant combattu pour Daesh soit emprisonnés. Mais à part. “Il y a aujourd’hui des centres pénitentiaires disponibles car désaffectés ou autre, a déclaré le candidat, je pense que ces Françaises et Français qui reviennent de théâtres d’opération on ne peut pas les incarcérer avec les autres”.

  • Emmanuel Macron et Marine Le Pen veulent tous les deux permettre l’allongement de la durée légale du travail au-delà de 35h

Emmanuel Macron veut autoriser les entreprises et les branches professionnelles à augmenter la durée légale du travail au-delà des 35h actuelles. Marine Le Pen aussi, mais seulement via des accords de branche. Le programme du FN prévoit que ces accords dérogatoires pourront opter pour une “majoration salariale intégrale”. Autrement dit, pour l’absence de majoration des heures travaillées entre la durée légale et la durée fixée par la branche.

Dans les deux cas, le seuil dérogatoire déclenchera les heures supplémentaires, mieux rémunérées et/ou compensées par des repos.

  • Marine Le Pen veut exonérer de charges les entreprises qui embauchent un jeune de moins de 21 ans cherchant son premier emploi.

Cette mesure vise à favoriser l’emploi des jeunes. L’exonération est totale mais limitée à deux ans.

  • Marine Le Pen veut restaurer la retraite à 60 ans

La candidate veut rétablir la retraite à 60 ans — contre 62 ans aujourd’hui suite à la réforme de 2010, après 40 années de cotisations ‑contre 41,5 ans aujourd’hui et 43,5 ans en 2035.

Elle chiffre à 17 milliards d’euros par an le coût de cette mesure. L’Institut Montaigne, think tank libéral, estime que ce coût grimpera à 32 milliards par an d’ici 2040.

  • Emmanuel Macron veut interdire l’usage des téléphones portables dans les écoles et collèges.

Selon le programme du candidat, la mesure ne vise pas l’objet lui-même mais son utilisation dans l’enceinte des établissements, par exemple dans les couloirs et cours de récréation.

  • Emmanuel Macron et Marine Le Pen veulent créer un service militaire obligatoire

Les deux candidats proposent de restaurer un service militaire obligatoire, supprimé en 1997 par Jacques Chirac afin de professionnaliser les armées.

Emmanuel Macron l’imagine d’une durée d’un mois, encadré par les armées et la gendarmerie nationale. Marine Le Pen propose un service militaire de trois mois : un mois de “formation militaire citoyenne théorique et pratique” suivie de deux mois d’affectation au sein d’une garde nationale ou d’un organisme local de sécurité civile (pompiers, police municipale,…).

Emmanuel Macron chiffre sa mesure à 2 milliards d’euros par an, Marine Le Pen à 3 milliards.

Par Laura Cappai et Cyrielle Chazal