Alexis Corbière : “Personne de chez nous ne votera FN”

Le porte-parole de la France insoumise Alexis Corbière a soutenu qu’aucune voix venant du mouvement de Jean-Luc Mélenchon n’ira au FN. Une affirmation fausse sinon hâtive, aux allures d’auto-persuasion.

Le FN, nous, jamais ! Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise, est sûr de lui : “Nous sommes les seuls à avoir convaincu des gens qu’il valait mieux voter pour nous que pour le FN”. Il s’est exprimé lors d’une conférence de presse mercredi 26 avril et jeudi 27 au matin lors de l’interview politique d’Europe 1. “Il n’y aura personne de chez nous qui votera au FN”, a‑t-il affirmé, droit dans les yeux de Fabien Namias.

Personne, vraiment ?

Les membres du parti de Jean-Luc Mélenchon sont-ils tous aussi sûrs, jeudi 27 avril, de ne pas voter pour Marine Le Pen au second tour ?

Dans une enquête d’intention de vote publiée mercredi 26, l’institut OpinionWay indique que 18% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon envisageraient de voter en faveur du FN dimanche 7 mai, soit plus d’un million de Français.

Selon Bruno Cautrès du Cevipof, interrogé par Le Parisien : “Il n’y aura pas de report en masse des mélenchonistes vers Marine Le Pen car les ressorts fondamentaux de ces deux votes sont très différents”. “Seulement” 10 à 15%.

Le chef de file de la France insoumise arrivé en quatrième place lors du premier tour à la présidentielle n’a pas donné de consignes de vote pour l’instant. Une consultation a toutefois été lancée ce mardi soir sur la plateforme du mouvement auprès des quelques 500 000 Insoumis pour sonder leur futur vote lors du second tour.

Politique de l’autruche

Voter blanc, s’abstenir ou voter Macron, tels sont les trois seules options proposées par le dispositif. La France insoumise ne laisse aucune place aux “quelques” mélenchonistes qui se tournent vers le FN. Alexis Corbière tient un propos plutôt sévère envers ces personnes “minoritaires” : “Ils ont tort, personne ne doit voter Front national. Ils ne le doivent pas. Cette option n’existe pas.” 

Pourtant, si. Plusieurs médias comme Konbini, Le Parisien ou encore RMC ont diffusé des témoignages de personnes tentées voire convaincues de voter FN.

https://twitter.com/HaussmannParis/status/857285753377890304

Ils existent bien, donc, ces Insoumis prêts à mettre le nom de Marine Le Pen dans l’urne. L’auto-persuasion ne les fera pas disparaître par magie.