Débat 2017 : la prestation de Marine Le Pen déçoit jusque chez ses partisans

La prestation de Marine Le Pen au débat d'entre-deux tours n'a pas franchement impressionné. D'après un sondage Elabe pour BFM TV, 34% des personnes interrogées seulement l'ont trouvée convaincante. Ses partisans n'ont pas caché leur mécontentement sur Twitter. Petit florilège. 

Ils étaient 16,5 millions de téléspectateurs devant leurs écrans pour assister au débat de l’entre-deux-tours, opposant Marine Le Pen à Emmanuel Macron. À en croire un sondage Elabe pour BFMTV, le candidat En Marche ! a été jugé le plus convaincant par 63% des personnes interrogées. Emmanuel Macron a même été trouvé le plus convaincant par 12% des électeurs de Marine Le Pen. Sur les réseaux sociaux, les soutiens de la candidate n’ont pas caché leur désarrois.

Sur Twitter, les internautes n’ont pas hésité à faire part de leur déception, alors même qu’ils ne remettent pas en cause leur vote. Pour éviter de tomber sur des trolls, seuls des tweets d’internautes se décrivant de longue date comme “patriotes”, soutiens de Marine Le Pen, et qui partagent régulièrement du contenu relatif au parti ont été retenus dans ce florilège.

https://twitter.com/kev_lia/status/860062648070811648

https://twitter.com/Eaullywier/status/859896001565523968

https://twitter.com/Brunolereloux/status/859881030974681088

https://twitter.com/FranceLibre42/status/860060538646269952

Juste après le débat, Julien Rochedy, ancien membre du Front national et ex‐directeur national du FNJ a affirmé que “Marine a vraiment bossé le débat”. L’intérêt ne réside pas dans sa prise de position, mais bien dans les réponses souvent circonspectes des soutiens de la candidate.

https://twitter.com/LaFranceLaVraie/status/859856130176167936

https://twitter.com/BONNIE2502/status/860003131043835904

https://twitter.com/YanPaul33/status/859862577396035584

  • Bonus : quand la fille déçoit son père

Pas franchement convaincu, le papa. Jean‐Marie Le Pen estime que sa fille n’a pas été à la “hauteur” de l’enjeu. “Elle n’a pas réussi à déstabiliser Macron. Si j’étais un arbitre d’un match de boxe, je dirais que c’est un match nul.” a‐t‐il précisé à BFM TV.