Le Front national, c’est bientôt fini

Après sa défaite de dimanche, Marine Le Pen a annoncé la création d'un nouveau parti. Terminé le Front national, elle espère aujourd'hui fédérer tous les patriotes pour remporter les législatives. Une annonce qui fait débat en interne.

Marine Le Pen a perdu l’élection présidentielle, mais elle n’a pas perdu la guerre. Forte de ses 11,5 millions d’électeurs, l’ex-candidate du Front national espère incarner la principale force d’opposition, en remportant les élections législatives du 11 et 18 juin prochain. C’est maintenant son parti, le Front national, qui ne semble plus être à la hauteur de ses ambitions.

Après sa défaite dimanche elle a annoncé sa disparition, et la création d’un nouveau parti, au nom encore inconnu. Rassembleur, il permettrait de fédérer “tous les patriotes de France”. Mais cet élargissement créé des tensions au sein du Front national et ravive les crispations entre Marine Le Pen et sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen.