Paris : les candidats En Marche tous issus de grandes écoles

Les candidats parisiens de La République en Marche pour les élections législatives ont tous à leur actif des expériences universitaires et professionnelles prestigieuses. Loin du renouveau revendiqué par Emmanuel Macron.

Le renouveau prôné par Emmanuel Macron dans la vie politique ? Une promesse pas vraiment respectée, à en juger par le profil des sept candidats déjà investis par La République en Marche à Paris.

Classes préparatoires aux grandes écoles, Sciences Po, carrières professionnelles au sein de grands groupes français… Sur sept candidats, au moins trois sont passés par une classe préparatoire aux grandes écoles, et pas moins de cinq par Sciences Po Paris.

Ces trajectoires, très ressemblantes, témoignent du poids des grandes études et des carrières prestigieuses dans la sphère politique parisienne.

Voici un bref aperçu du parcours des candidats investis, de leurs années universitaires à aujourd’hui :

Valérie Bourgault-Delage — 14e circonscription 

Elle passe son bac au sein du prestigieux lycée Louis Le Grand à Paris. Elle intègre une classe préparatoire aux grandes écoles d’ingénieur à Neuilly-sur-Seine puis l’École nationale supérieure des Télécommunications. Chef de projets chez Orange, consultante en management dans différents groupes (Niji, Capgemini Consulting), elle intègre le groupe Canal+ en 2008, où elle est aujourd’hui chef de projet digital.

Stanislas Guerini — 3e circonscription

Lui aussi a fréquenté le lycée Louis Le Grand, en classe préparatoire aux grandes écoles section économie. Il intègre ensuite HEC et travaille quelques mois pour L’Oréal. Depuis 2013, il a rejoint l’entreprise ELIS spécialisée dans des services d’entretien. Il y a été directeur marketing pendant 3 ans et y est aujourd’hui directeur de l’expérience client.

Gilles Le Gendre — 2e circonscription

Il a fait sa classe préparatoire aux grandes écoles au lycée Pasteur, au sein de la filière mathématiques. Il entre ensuite à Sciences Po Paris où il sort diplômé du parcours service public, avec les félicitations du jury. Il intègre le Centre de formation des journalistes en 1981, travaille dans différentes rédactions (Le Nouvel Economiste, L’Expansion, Europe 1), puis prend la direction du magazine Challenges et ensuite du groupe L’Expansion. Il est aujourd’hui associe-gérant du cabinet de conseil Explora&Cie.

Hugues Renson — 13e circonscription

Il obtient une maîtrise de droit à l’Université Panthéon Assas, avec mention Assez Bien. Il intègre ensuite Sciences Po Paris dans la filière Administration d’Etat. Il travaille au ministère délégué à la Famille comme conseiller technique, puis au ministère de l’Education nationale. Sous la présidence Chirac, il est conseiller technique pour les affaires sociales, puis pour les affaires intérieures. En 2012, il rejoint le groupe EDF : il est aujourd’hui délégué général de la fondation du groupe.

Mounir Mahjoubi — 16e circonscription

Université Panthéon Sorbonne à Paris, Columbia University à New York, Business School à Cambridge… il intègre en 2006  Sciences Po Paris dans la filière stratégie et finance. Un an après sa sortie, il co-fonde plusieurs entreprises (La Ruche Qui Dit Oui !, LeBridge…). Il co-dirige aujourd’hui une entreprise qui aide à la création de Start-up.

Benjamin Griveaux — 5e circonscription

Diplômé de Sciences Po Paris (filière service public) et HEC, il est conseiller auprès de Marisol Touraine au Ministère des affaires sociales et de la santé de 2012 à 2014. Successivement Vice-président en charge des finances au Conseil général de Saône et Loire, associé fondateur d’Auxines Conseil et directeur de la communication du groupe Unibail-Rodamco, il devient le porte-parole d’Emmanuel Macron en octobre 2016.

Laetitia Avia — 8e circonscription

Elle aussi est diplômée de Sciences Po Paris, où elle a obtenu un master en droit économique. Durant sa scolarité, elle part un an à l’Université de Toronto. En 2009, elle intègre l’Université McGill de Montréal, en droit comparatif. Elle a travaillé en tant qu’avocate dans différents cabinets parisiens et est aujourd’hui avocate associée au sein d’un cabinet dédiée à la résolution des conflits des entreprises et de leurs dirigeants.