Actu en direct du jeudi 19 octobre 2017 — Deux nouveaux insecticides redoutés par les apiculteurs autorisés en France depuis le 27 septembre

Suivez en direct l'actualité du jeudi 19 octobre 2017 avec la newsroom du CFJ.

 

16 h 45 — Deux nouveaux insecticides redoutés par les apiculteurs autorisés en France depuis le 27 septembre

L’Union nationale de l’apiculture française (Unaf) s’inquiète de l’autorisation en France le 27 septembre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de deux nouveaux insecticides. Le Closer et le Transform, fabriqués par Dow AgroSciences, contiennent « un nouveau néonicotinoïde », qui « viderait de sa substance » l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes, redoutables pour les abeilles, prévue en septembre 2018 selon l’Unaf.

 

16 h 36 — Les professionnels de la santé se penchent sur les violences obstétricales

En marge de son 47e congrès annuel, la Société française de médecine périnatale (SFPM) souhaite combattre les violences obstétricales subies par les femmes lors de leur accouchement. Les soignants envisagent de généraliser l’entretien prénatal aboutissant à un projet de naissance. Ce document écrit précise les volontés des parents quant au déroulement de l’accouchement (péridurale, déroulement des premières minutes après la naissance, ou encore musique souhaitée).

 

16 h 23 — Kito de Pavant et Yannick Bestaven bloqués en mer du Havre à l’approche de la Transat Jacques‐Vabre

Kito de Pavant et Yannick Bestaven se sont retrouvés bloqués ce jeudi à l’entrée du port du Havre en raison de la protestation des éclusiers contre la réforme du Code du Travail. Les deux marins, qui revenaient de Port‐Camargue, rejoignaient le Havre pour participer à la Transat Jacques‐Vabre, programmée le 5 novembre. Les organisateurs de la course maritime se mobilisent pour trouver une solution de stationnement de leur bateau.

 

16 h 13 — Toussaint : 16% des Français ont prévu de partir en vacances

Demain, la cloche sonnera le début de deux semaines de vacances pour les écoliers français. Tandis que Jean‐Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, se dit favorable à un raccourcissement des congés de la Toussaint, seulement 16 % des Français ont prévu de partir, selon le baromètre Mondial Assistance/Opinionway. Évolution notable : les intentions de départ lors de ces congés d’automne ont baissé d’un point par rapport à l’année dernière, et de deux points par rapport à 2015. Parmi les prétendants au départ, 74 % privilégient un séjour dans l’Hexagone. À titre de comparaison, ils sont 22% à envisager un départ pour les prochaines vacances de Noël.

 

15 h 35 — Les régions veulent une « affirmation » de leur rôle en matière de formation

Le président de la région Centre‐Val de Loire François Bonneau s’est entretenu avec le Premier ministre Edouard Philippe à Matignon aujourd’hui. Venu revendiquer l’ « affirmation » du rôle des régions en matière d’apprentissage et de formation, l’élu socialiste souhaite que les régions aient plus de poids en matière de formation. « Nous tenons à ce qu’il n’y ait pas deux systèmes qui se superposent, un piloté par les régions, un piloté par l’Etat » a‐t‐il précisé, dans le cadre de la future réforme amorcée par le gouvernement.

 

15 h 11 — Les professionnels de santé alertent sur la prise en charge des personnes âgées

Les professionnels de santé, les syndicats et les directeurs d’Ehpad ont adressé jeudi une lettre à Emmanuel Macron pour l’alerter sur la « détérioration des conditions» de prise en charge des personnes âgées.« Les personnes âgées sont insuffisamment accompagnées dans les actes de la vie quotidienne, les familles s’épuisent et les professionnels sont au bord du gouffre », y écrivent‐ils, pointant du doigt des financements insuffisants.

 

14 h 49 — Des manifestations contre l’amiante à Nantes

250 manifestants se sont rassemblés jeudi midi au pied de la tour Bretagne à Nantes sous le mot d’ordre « Stop à l’amiante ». Ils sont venus soutenir les fonctionnaires et le personnel inquiets de la présence suspectée de poussière d’amiante dans la tour de 32 étages. Ils exigent la « plus totale transparence » sur l’exposition à ce matériau cancérigène interdit depuis 1997.

 

14 h 14 — Tupperware ferme son site à Joué‐lès‐Tours  : 235 suppressions d’emploi

Le fabricant de boites alimentaires en plastique Tupperware a annoncé la fermeture de son site français de Joué‐lès‐Tours (Indre‐et‐Loire) ce jeudi après‐midi. 235 emplois vont être supprimés.

 

14 h 04 — Agressions sexuelles : M6 déprogramme « La France a un incroyable talent »

La douzième saison de « La France a un incroyable talent » qui devait débuter jeudi 28 octobre n’aura pas lieu a précisé M6 dans un communiqué. Gilbert Rozon, pilier du jury de l’émission depuis 2006, est accusé publiquement d’agressions sexuelles par l’humoriste québécois Guillaume Wagner. Celui‐ci s’appuie sur des témoignages de femmes qui auraient été victimes de harcèlement.
L’émission sera d’abord remplacée par « Recherche appartement ou maison », puis par « Cauchemar en cuisine » les jeudis 2 et 9 novembre. La chaine de télévision a précisé qu’elle n’était pas en mesure de se prononcer sur l’avenir de l’émission.

 

13 h 47 — « L’Actu » veut sensibiliser les adolescents au harcèlement sexuel

Le quotidien pour adolescents « L’Actu » propose ce jeudi 19 octobre un numéro dédié à la différence entre drague, drague lourde, harcèlement sexuel et agression sexuelle. Cet exemplaire est téléchargeable gratuitement sur le site du journal.

 

13 h 26 — Formation professionnelle : le président de l’Afpa démissionne

Yves Barou, président de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), a annoncé ce jeudi qu’il démissionnerait en fin d’année. Des « désaccords stratégiques » avec l’exécutif, notamment sur le « modèle économique » sont en cause. M. Barou réclame également un « investissement accru » dans le numérique, pour« mieux concilier la nécessaire personnalisation et la massification de l’effort de formation qualifiante ».

12 h 50 — Air France condamné pour avoir détourné la loi Diard lors des grèves de 2014

La Cour de cassation vient de condamner définitivement Air France pour avoir détourné la loi Diard. Cette loi oblige le personnel naviguant à se déclarer grévistes 48h à l’avance. La compagnie tricolore en avait alors profité, lors des grèves de 2014, pour recomposer les équipages avec du personnel non‐gréviste. La décision de la cour rendue le 12 octobre, vient d’être révélée par l’AFP. Elle confirme l’arrêt de la cour d’appel de Paris du 15 décembre 2015 qui avait donné raison au syndicat de pilotes Spaf. Air France « s’étonne et regrette » cette décision.

 

12 h 25 — Accusé de violences sur un policier, un membre d’un collectif d’aide aux migrants relaxé

Accusé de violences sur un policier, Houssam El‐Assami, membre du groupe d’aide aux migrants « Collectif La Chapelle debout ! » a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris. Il avait été poursuivi pour « rébellion » et « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique » lors d’un contrôle dans un campement de migrants dans le Nord de Paris, le 30 septembre dernier. Le témoignage d’un gardien de la paix sur lequel reposait l’accusation a été qualifié de « faux » par la défense. L’avocat, Dominique Tricaud, a déploré une « dérive » qui consiste à « poursuivre sous des qualifications de droit commun des militants » qui défendent les droits des étrangers.

 

12 h 07 — Contrôle journalier des chômeurs : « totalement ridicule » pour le syndicat CFE‐CGC

Le président CFE‐CGC, François Hommeril, juge « totalement ridicule » l’idée d’un contrôle journalier des chômeurs, évoquée par son homologue du Medef, Pierre Gattaz. Interrogé par LCP, le représentant du syndicat des cadres a insisté sur le fait que « la fraude qui diminue les ressources de l’assurance chômage” provient« à plus de 80% » de l’employeur. À la sortie de son entrevue à Matignon mardi soir, Pierre Gattaz a précisé sa pensé en expliquant qu’il pouvait s’agir « d’un contrôle journalier ou hebdomadaire ».

 

11 h 35 — Éducation : Villani en charge d’une mission pour améliorer l’enseignement des maths

Le député de la République en Marche et mathématicien, Cédric Villani, a été chargé par le ministre de l’Éducation nationale, Jean‐Michel Blanquer, d’une mission pour améliorer l’enseignement des mathématiques à l’école. Il collaborera avec l’inspecteur général de l’Éducation nationale, Charles Torossian. Leurs conclusions sont attendues pour fin janvier 2018. La mission a pour objectif de « donner cet appétit des mathématiques à tous les enfants », a insisté le ministre sur RTL, ce matin.

 

11 h 04 — Des tablettes pour sanctionner le harcèlement de rue

Gérard Collomb, ministre de l’intérieur, a indiqué que des « tablettes numériques » seraient distribuées bientôt aux policiers, sur France info ce matinDe cette manière, ils pourront « mettre des amendes immédiatement » pour lutter contre le harcèlement de rue. Appelé à réagir sur l’affaire Weinstein, le ministre a voulu expliciter cette « procédure simplifiée » citée par Emmanuel Macron dans son interview télévisée lundi. Depuis juin, les gendarmes seront équipés de tablettes et smartphones pour leurs patrouilles.

 

10 h 55 — Un petit garçon meurt de la rage à Lyon

Mordu par un chiot au Sri Lanka, un petit garçon, souffrant de la rage, est mort ce mardi à Lyon. L’enfant, originaire du Rhône, avait été mordu mi‐août. Mais la morsure « banale » n’avait pas inquiété la famille. La rage ayant une période d’incubation de 20 à 60 jours en moyenne, le garçonnet n’avait été hospitalisé à Lyon que le 4 octobre et placé en réanimation. Une soixantaine de personnes de son entourage ont bénéficié d’une vaccination, dont la deuxième phase aura lieu ce jeudi, selon l’Agence régionale de Santé (ARS) Auvergne‐Rhône‐Alpes.

Plus d’informations :« Tout savoir sur la rage, maladie que l’on pensait éteinte »

 

10 h 43 — #MeToo : le hashtag rassemblera‐t‐il dans la rue ?

Suite à l’affaire Weinstein, des femmes ont choisi de briser le silence et de parler du harcèlement sexuel qu’elles subissent. La parole se libère sur les réseaux sociaux derrière les hashtags #Balancetonporc ou encore #Metoo. En échos à ces témoignages, un événement Facebook a été lancé pour organiser un rassemblement place de la République, à Paris, ce dimanche 29 octobre. 700 personnes ont indiqué participer et 4500 internautes se disent « intéressés ».

 

10 h 30 — Juliette Méadel, ex‐secrétaire d’État, voudrait un statut de « lanceur d’alerte » pour lutter contre le harcèlement 

Juliette Méadel, l’ex-secrétaire d’État à l’Aide aux victimes (PS), regrette l’insuffisance de l’arsenal législatif dans le cadre de la lutte contre le harcèlement. Invitée ce jeudi sur franceinfo, elle suggère notamment de « transposer la mécanique des lanceurs d’alerte, qui a été mise en œuvre pour lutter contre la corruption » aux situations de harcèlement. Elle entend ainsi protéger les témoins de harcèlement qui ont peur de parler.

 

10 h 26 — Bienvenue sur ce live ! Toute l’actualité sociale et sociétale, fournie par vos serviteurs de la newsroom du CFJ. Ici, Léa et Emilie avec vous pour les trois prochaines heures.