La croissance économique française continue sa montée

C’est le quatrième trimestre consécutif de forte croissance dans l’Hexagone, porté par un contexte favorable.

 

L’économie du pays se porte bien : selon une première estimation de l’Insee, la croissance économique française est de 0,5% au troisième trimestre 2017. L’Institut national des statistiques a par ailleurs revu à la hausse les chiffres de deux trimestres précédents : 0,6% au dernier trimestre 2016 et au deuxième trimestre 2017, contre 0,5% à l’origine. Le chiffre des trois premiers mois de 2017, 0,5%, n’a pas changé.

La France n’avait pas connu de hausse aussi stable de son PIB depuis 2011. « La politique de l’offre mise en place à la fin du quinquennat Hollande a sans doute joué », explique à l’AFP Ludovic Subran, économiste chez Euler Hermès. « Mais il y a aussi eu un phénomène de rattrapage par rapport au reste de la zone euro. »

http://datawrapper.dwcdn.net/XcFnv/3/

Zone euro qui, elle aussi, reste solide. Le PIB y est en hausse de 0,6% par rapport au trimestre précédent, selon l’Office européen des statistiques Eurostat. C’est une baisse légère par rapport au deuxième trimestre 2017, où la croissance était de 0,7%. Mais c’est un chiffre supérieur aux attentes des analystes, qui estimaient qu’elle serait de 0,5%.

La bonne dynamique française est liée, selon l’Insee, à une légère accélération des dépenses de consommation des ménages, en hausse de 0,5% par rapport aux mois précédents. La demande intérieure a ainsi contribué à la croissance à hauteur 0,6 point. De plus, aussi bien les ménages que les entreprises ont plus investi qu’auparavant, avec des hausses de respectivement 1,1% et 0,9%.

Par contre, le commerce extérieur reste le talon d’Achille de l’économie française. Après une hausse au second trimestre, les exportations ont nettement ralenties, passant de +2,3% à un maigre +0,7%.