Catalogne

Crise en Catalogne : réquisitions sévères du parquet

Initialement prévue ce jeudi, l’audition des 14 membres du gouvernement catalan destitué est reportée au 9 novembre.

 

Le parquet espagnol a requis ce jeudi un mandat d’arrêt européen  à l’encontre du président catalan destitué réfugié en Belgique, Carles Puigdemont. Un peu plus tôt dans la journée, le parquet demandait le placement en détention provisoire de 8 des organisateurs du référendum pour l’autodétermination de la Catalogne.

Une procédure judiciaire est ouverte depuis la proclamation de l’indépendance le 27 octobre dernier.  Le procureur général de l’Etat demande l’inculpation des membres du gouvernement destitué pour détournement de fonds publics, sédition, et rébellion. Un neuvième ministre, qui avait quitté le gouvernement avant la déclaration unilatérale d’indépendance, devrait être libéré sous caution.

Audience reportée

Convoqués par la justice ce jeudi matin, les 14 membres du gouvernement séparatiste catalan destitué ne seront finalement pas entendus avant le 9 novembre. A la demande de leurs avocats, l’audience a été reportée, sans justification. Seuls six anciens ministres étaient présents au tribunal de Madrid. Réfugié à Bruxelles avec quatre autres, Carles Puigdemont a refusé de se présenter à ce qu’il considère être un “procès politique”.

Carles Puigdemont a affirmé mardi qu’il ne souhaitait pas demander l’asile politique en Belgique. L’ancien chef de l’exécutif catalan a conditionné son retour en Espagne à l’assurance d’un procès impartial. Il dénonce le “désir de vengeance” du parquet espagnol à son égard. S’il s’obstine dans son refus de comparaître, il pourrait avec ses quatre ministres, faire l’objet d’un mandat d’arrêt européen.

 

“La volonté d’aller vers l’indépendance grandit”

Artur Mas, prédécesseur de Carles Puigdemont, assure que les poursuites judiciaires nourrissent le sentiment d’injustice en Catalogne.

“Si vous regardez les enquêtes d’opinion les plus récentes, vous constaterez que le sentiment et la volonté d’aller vers l’indépendance est en train de grandir dans notre pays, en Catalogne” a t-il affirmé.