14 casques bleus tués en République Démocratique du Congo

De violents affrontements ont de nouveau éclaté en République Démocratique du Congo dans la nuit de jeudi à vendredi 8 décembre. 14 casques bleus sont morts et 40 autres blessés, a indiqué une source onusienne.

La région frontalière du Nord‐Kivu en République Démocratique du Congo a été le théâtre dans la nuit de jeudi à vendredi 8 décembre d’affrontements qui ont coûté la vie à 14 casques bleus. 53 autres gardiens de la paix de la MONUSCO ont été blessés. Cinq soldats des Forces armées de la République du Congo ont également perdu la vie. L’attaque a été conduite près de la base onusienne de Semuliki a indiqué l’organisation dans un communiqué.

Le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Jean‐Pierre Lacroix, a écrit sur Twitter qu’il était “choqué” par l’attaque. “Nos pensées et nos prières sont avec les familles et nos collègues”.