Présidence des “Républicains” : Wauquiez largement vainqueur

Sans surprise, le président de la région Auvergne  Rhône-Alpes a largement devancé ses deux concurrents.

Une victoire dans un fauteuil. Après deux mois et demi d’une campagne express, Laurent Wauquiez est devenu dimanche soir le nouveau président du parti “Les Républicains” (LR). Avec 74,64% des voix, il a largement devancé ses deux adversaires, Florence Portelli (16,11%) et Maël de Calan (9,25%).

“La droite est de retour. Nous avions perdu, nous étions divisés, et nous avions déçu les Français : je veux avec vous tourner cette page”, a lancé le nouveau président tout juste élu, peu après la proclamation des résultats. “Nous allons tout reconstruire, nous allons tirer les leçons de nos échecs”, a‑t-il également promis, alors que la droite reste sur plusieurs défaites électorales, dont les dernières élections présidentielle et législatives.

Objectif rassemblement

Sur les 234 556 adhérents à jour de cotisation appelés à voter, 99 597 se sont exprimés, soit un taux de participation de 42,46%, dans la fourchette haute de ce qui était attendu. Le principal défi de Laurent Wauquiez sera de rassembler les différentes sensibilités de sa famille politique, alors que les autres principaux ténors (Valérie Pécresse, Xavier Bertrand etc) ne se sont guère mêlés à ce scrutin et se sont abstenus de tout commentaire depuis l’annonce des résultats dimanche soir.

“Quand on a du talent, il faut s’engager. Personne ne doit rester spectateur”, a exhorté Laurent Wauquiez dans son discours de vainqueur. Selon “le Journal du dimanche”, le nouveau président du parti aurait proposé à la présidente de la région Île-de-France la présidence du conseil national du parti. Une douzaine de personnalités devraient être nommées avant Noël pour diriger le parti.