Attentats du 13 novembre : le procès de Salah Abdeslam reporté

L'avocat du seul djihadiste survivant des attentats du 13 Novembre à Paris a demandé le report de son procès, prévu à partir de lundi prochain à Bruxelles.

Salah Abdeslam devait comparaître lundi prochain devant le tribunal de Bruxelles pour la fusillade survenue dans une planque de la capitale belge où il se trouvait le 15 mars 2016, quelques jours avant son arrestation. Mais Sven Mary, l’avocat belge qui avait cessé de défendre le djihadiste à l’automne dernier car celui‐ci refusait obstinément de s’exprimer devant les enquêteurs, a obtenu ce mercredi le report du procès de quelques semaines.

Le Français d’origine marocaine de 28 ans devait être transféré aujourd’hui de la prison de Fleury‐Mérogis (Essonne) vers celle de Vendin‐le‐Vieil (Pas‐de‐Calais) pour être pris en charge par les autorités belges. Son transfèrement n’a pas eu lieu. Lundi, le tribunal devrait acter officiellement un report à “quelques semaines” du procès, vraisemblablement courant janvier.

Les deux prévenus, Salah Abdeslam incarcéré en France et son complice présumé Sofiane Ayari, lui détenu en Belgique, ne devraient pas être extraits de prison pour cette audience, selon la même source.