accident, Société

Accident de car scolaire : plans Novi et Blanc enclenchés

Le plan Novi et le plan Blanc ont été déclenchés ce jeudi pour faire face à l’accident entre un car scolaire et un TER près de Perpignan

Une collision entre un car scolaire et un train régional a fait au moins 4 morts ce jeudi, des enfants, et sept blessés graves dont certains avec un pronostic vital engagé sur un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales). Le Premier ministre Edouard Philippe a aussitôt annoncé son départ sur place.

Il s’agit de l’un des accidents les plus graves de véhicules transportant des enfants depuis le drame de Beaune en 1982. En conséquence, deux mesures ont été activées : le plan Novi et le plan Blanc. De quoi s’agit-il ?

  • Le plan Novi (pour “nombreuses victimes”)

Déclenché par le préfet de département, il vise à secourir un nombre important de victimes dans un même lieu et à organiser les premiers soins.

Il s’organise autour de 3 espaces. D’abord, une zone de “ramassage” des victimes. Ensuite, une zone de “tri” constitué d’un poste médical avancé où les victimes en urgence absolue sont séparées des victimes en urgence relative. Et enfin, une zone d’évacuation d’où les victimes sont acheminées vers un centre hospitalier.

Ce plan peut être déclenché dans plusieurs situations : un accident routier, ferroviaire ou aérien, un incendie de grande intensité, un effondrement d’immeuble, une catastrophe naturelle ou industrielle et certains actes criminels.

Le plan Novi est l’une des nombreuses déclinaisons du plan Orsec (organisation de la réponse de sécurité civile), un programme d’organisation des secours à l’échelon départemental.

  • Le plan Blanc 

Le Plan blanc est un plan spécifique d’urgence sanitaire à l’échelle d’un établissement de santé public ou privé. Il a été déclenché à l’hôpital de Perpignan, à 18 kilomètres du lieu du drame et à la clinique Saint-Pierre de Perpignan.

Ce plan permet de faire face à une situation sanitaire exceptionnelle ou une activité accrue d’un hôpital, via des mesures spécifiques. Il organise l’accueil et la prise en charge d’un afflux massif de victimes d’un accident, d’une catastrophe, d’une épidémie ou d’un événement climatique meurtrier et durable.