Air France : le PDG démissionne après le rejet de l’accord salarial

Les salariés d'Air France ont rejeté à 55 % le projet d'accord salarial proposé par le PDG de la compagnie, Jean-Marc Janaillac.

Jean‐Marc Janaillac se retire. Les salariés d’Air France‐KLM ont infligé un camouflet au PDG de la compagnie aérienne en rejetant à 55,44 % son projet d’accord salarial.

« J’assume les conséquences de ce vote et je remettrai dans les prochains jours ma démission aux Conseils d’administration », a déclaré Jean‐Marc Janaillac.

Le PDG d’Air France avait décidé de court‐circuiter les syndicats et de consulter directement les salariés sur ses propositions d’augmentation de salaire, du 26 avril au 4 mai. 80,33 % du personnel a pris part au référendum, selon la direction.

Jean‐Marc Janaillac, 65 ans,était à la tête d’Air France depuis 2016.

Illustration : AP Photo/Jacquelyn Martin