SNCF : la fausse « opération de reconquête » de Guillaume Pepy

Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, a annoncé vendredi 11 mai, dans Le Parisien une « opération de reconquête » des usagers, en proposant toutes les cartes de réduction à 29 €. Un effet d’annonce plus qu’une réelle « reconquête ».

Les faits

« Toutes nos cartes de réduction seront vendues au même prix, 29 € du 23 mai au 15 juin au lieu de 50 € pour la carte jeune, 60 € pour la carte senior et 75 € pour les cartes enfant + et week‐end. C’est évidemment une opération de reconquête », a annoncé Guillaume Pepy, patron de la SNCF, dans les colonnes du Parisien.

Différentes cartes de réduction sont proposées par la SNCF pour une durée d’un an. La carte Enfant +, à 75 €, prévoit 50% de réduction pour les enfants de 4 et 12 et des réductions pour leurs accompagnateurs, jusqu’à quatre personnes. La carte Jeune, pour les 12–27 ans, propose 30% de réduction sur les réservations de TGV et Intercités et des offres de dernière minute pour un prix de 50 €. La carte Senior, à 60 € et réservée aux plus de 60 ans, accorde 25% de réduction sur tous les billets en France. Enfin, la carte Weekend, à 75 €, permet de bénéficier de 25% sur les réservations de TGV et d’Intercités pour des trajets supérieurs à 200km.

C’est en réalité un effet d’annonce

Cependant, les réductions annoncées par Guillaume Pepy ne sont pas une nouveauté. Depuis le lancement de ces cartes de réduction en 2012, les promotions sont courantes. En octobre 2016, toutes les cartes avaient été soldées à hauteur de 50%. Les cartes Enfant+ et Weekend étaient donc à 37,50 € alors que la carte Senior coûtait 30 € et la carte Jeune 25 €. L’année dernière, la SNCF avait lancé une promotion de ses cartes de réduction. Les quatre cartes (Weekend, Jeune, Senior+ et Enfant+) avaient toutes été proposées à 29 €… Soit exactement ce qu’annonce aujourd’hui Guillaume Pepy comme une « opération de reconquête ».

Illustration : Guillaume Pepy à Paris, le 7 mai 2018  (AP Photo/Michel Euler)