[LIVE] Gaza : nouvelle journée de manifestations

De nouvelles manifestations sont prévues aujourd’hui à la frontière entre Gaza et Israël. Hier, après l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, les affrontements ont fait au moins 55 morts côté palestinien.

17h45 : Fin de ce live, merci de l’avoir suivi. Bonne soirée à tous !

17h00 : A New-York, la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU est en cours. Elle a commencé par une minute de silence :

De son côté, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Haley, a déclaré qu’Israël avait « fait preuve de retenue » hier à Gaza :

16h30 : Un Palestinien a été tué aujourd’hui par des tirs israéliens dans la bande de Gaza, affirme le ministère gazaoui de la Santé

15h45 : Crise diplomatique entre Tel-Aviv et Ankara. La Turquie demande à Eitan Na’eh, l’ambassadeur d’Israël, de quitter le pays « pour un certain temps », suite au bain de sang d’hier à Gaza.

Hier soir, le Turquie a rappelé son ambassadeur en Israël. Dans la foulée, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a qualifié l’Etat hébreu d’ « Etat terroriste ». Ce matin, Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, a rejeté sur Twitter les « leçons de morale » d’Erdogan, l’accusant d’être « un des grands supporters du Hamas ».

14h34 : En France, les députés communistes dénoncent « un massacre » qui « s’apparente à un crime de guerre ». Ils appellent la France à sortir de la diplomatie « molle » et « naïve ». Meyer Habib, député UDI des Français de l’étranger, a lui estimé hier que les Palestiniens étaient « les seuls responsables » de la situation.

14h10 : Londres réclame « une enquête indépendante » sur les affrontements d’hier. Berlin y est également favorable. Hier, les Etats-Unis ont bloqué l’adoption d’un communiqué du Conseil de sécurité de l’ONU appelant justement à une enquête indépendante.

12h55 : Des rassemblements sont en cours en Cisjordanie. Selon l’agence AP, 200 personnes manifestent à Bethléem et 100 à Ramallah. Ce matin, à Ramallah, une sirène a retenti pendant 70 secondes afin de marquer le 70e anniversaire de l’exode palestinien :

Sur Twitter, un journaliste signale quelques affrontements :

12h15 : Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, est à l’hôpital. Selon l’agence de presse palestinienne Wafa, il doit subir aujourd’hui une « intervention chirurgicale mineure » à l’oreille, en Cisjordanie. En février, il avait été hospitalisé aux Etats-Unis.

11h30 : Bonjour et bienvenue dans ce direct !

C’est la journée la plus meurtrière dans le conflit israélo-palestinien depuis 2014. Hier, au moins 55 Palestiniens ont été tués et 2 400 blessés par l’armée israélienne, à la frontière entre Gaza et Israël.

A lire aussi : Les enjeux du déménagement de l’ambassade américaine

Ils protestaient contre le déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem mais aussi contre les expropriations subies lors de la création de l’Etat hébreu, il y a 70 ans.

La France condamne les violences. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir en urgence, cet après-midi, à l’initiative du Koweït.

De nouveaux affrontements sont attendus aujourd’hui. Les Palestiniens célèbrent la Nakba (« la catastrophe », en arabe), le début de l’exode des Palestiniens, en 1948.

Illustration : AP Photo / Khalil Hamra