Quels Bleus pour la Coupe du monde ?

Didier Deschamps annoncera ce soir au 20h de TF1 sa liste des 23 pour la Coupe du monde en Russie. Revue d’effectif, entre futurs chanceux et futurs déçus.

Ils sont incontournables

Pour eux, les valises sont déjà prêtes. Meilleur buteur français de la saison, meilleur joueur et meilleur buteur de l’Euro 2016, Antoine Griezmann devrait être assez serein devant le 20h de TF1. Pas beaucoup plus de stress pour le capitaine et gardien Hugo Lloris qui doit sûrement être en train de parler tactique avec Raphaël Varane, taulier de la défense des Bleus suite à la blessure de Laurent Koscielny.

Il n’y aura pas non plus de bouleversements au milieu. Blaise Matuidi, Paul Pogba et N’Golo Kanté peuvent d’ores et déjà se battre pour savoir qui sera à côté du hublot. En attaque, Olivier Giroud est le plus critiqué de ces incontournables. Mais l’attaquant d’Arsenal se bouche les oreilles et continue de scorer. Auteur de 30 buts en sélection, il a égalé le record de Just Fontaine et Jean-Pierre Papin. Le Mondial devrait même lui permettre de dépasser un certain Zinédine Zidane. Rien que ça.

Ils auront sûrement leur billet pour la Russie 

Ne pas jouer une seule seconde mais être quasiment sûrs d’être du voyage en Russie. C’est la dure vie de Steve Mandanda et Alphonse Areola, qui seront respectivement deuxième et troisième gardien. Samuel Umtiti aura plus de temps de jeu. La blessure de Koscielny lui assure probablement une place de titulaire en charnière centrale avec Varane. Derrière lui, Presnel Kimpembe, solide avec le Paris Saint-Germain, se tient prêt au moindre pépin.

Toujours du côté de la capitale, Kylian Mbappé fera trembler les reins des Australiens, Péruviens et Danois. Tout juste nommé meilleur espoir de Ligue 1 pour la deuxième année consécutive, le prodige français pourrait combiner avec Ousmane Dembélé et Thomas Lemar qui devraient être de la partie. Pour compléter cette vague de jeunesse, le Munichois Corentin Tolisso viendra épauler le trident du milieu de terrain.

 Ils vont devoir croiser les doigts

Une liste de Didier Deschamps ne ferait pas la Une du 20h si elle n’avait pas son lot d’incertitudes et de déceptions. Les premières interrogations concernent les retours de blessure. Habituellement titulaires, Benjamin Mendy et Djibril Sidibé pourraient être jugés trop justes par Didier Deschamps pour disputer le Mondial.

La France se retrouve à battre de l’aile en défense. Sur les côtés, Lucas Digne, Benjamin Pavard, Lucas Hernandez et le revenant Mathieu Debuchy peuvent espérer être cités ce soir. Tandis qu’au centre, Adil Rami est le favori face à Aymeric Laporte ou Clément Lenglet (qui devra se contenter de l’Emission politique sur France 2 pour entendre son nom). Un peu plus haut sur le terrain, Adrien Rabiot, élément primordial du PSG mais peu performant en équipe de France jusque-là, pourrait se faire piquer la place par le Sévillan Steven Nzonzi.

La vraie bataille concerne l’attaque où la multiplication de talents a dû donner des migraines au sélectionneur. Derrière les indéboulonnables, Anthony Martial, Alexandre Lacazette, Florian Thauvin, Nabil Fékir et Wissam Ben Yedder font partie des prétendants les plus sérieux. Sorti pour blessure et en pleurs hier soir, Dimitri Payet a sans doute dit adieu au Mondial. Une chose est sûre : la place vaudra très cher.

Ils peuvent déjà réserver leurs vacances 

Cela doit déjà faire quelques mois que Matthieu Valbuena et Karim Benzema font le tour des agences de voyage pour préparer leur été. Étincelant avec le Bayern Münich en demi-finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid, l’avenir de Franck Ribéry ne semble plus s’inscrire en Bleu. Deux ans après, le souvenir du poteau d’André-Pierre Gignac en finale de l’Euro doit encore être trop frais et douloureux dans l’esprit des Français pour le sélectionner. Pas de Morgan Schneiderlin à l’horizon non plus a priori. Sans doute une manière de se faciliter les choses pour DD.

Avec aucune minute de jeu au compteur cette année, Hatem Ben Arfa ne se fait guère d’illusions sur ses chances d’aller au Mondial. Moussa Sissoko, lui, espère encore. Il était le chouchou de Deschamps. Toujours présent dans la liste, d’une manière ou d’une autre. Mais ce soir, pas sûr que le joueur de Tottenham prenne la peine d’allumer son téléviseur.

https://www.sporcle.com/games/Gyptis/nommez-les-joueurs-slectionns-par-deschamps