“Parcoursup m’a tuer” : les lycéens déçus s’épanchent sur Twitter

Bonheur des uns, malheur des autres… Ce 22 mai 2018, à 18h, la plateforme Parcoursup a dévoilé les premiers résultats d’admission aux formations post-bac. Sur Twitter, de nombreux lycéens ont fait part de leur déception.

Si certains étudiants ont clairement exprimé leur indignation en découvrant les résultats d’admission sur Parcoursup, d’autres ont préféré joué la carte de l’humour.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, avait prévenu : les 810 000 lycéens ne recevront pas tous de réponse positive dès la première phase d’admission sur Parcoursup. Promesse tenue : Quelque 370 000 personnes n’ont essuyé que des refus sur la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur.

Parmi ces lycéens recalés, certains se retrouvent dans une situation particulièrement stressante. Ils sont 29 000 à n’avoir postulé qu’à des filières sélectives et très prisées (prépas, BTS, DUT, double-licences…). Le ministère de l’Enseignement supérieur leur a d’ores et déjà envoyé un mail pour qu’ils saisissent la commission du rectorat. C’est elle qui sera chargée de leur trouver une autre formation.

Cette maigre consolation n’a pas contenu la colère de ces élèves de Terminale et autres étudiants en réorientation. Depuis hier, ils sont nombreux à exprimer leur agacement et inquiétudes.

Des professeurs participent aussi au débat virtuel.

A l’agacement s’ajoute parfois l’incompréhension. “Oui”, “oui si”, “non”, “en attente”… Les étudiants ne comprennent pas toujours les réponses des établissements.

Les règles pour accéder aux études supérieures se sont durcies avec Parcoursup. Par exemple, certains étudiants n’accéderont à la formation de leur choix qu’à condition de suivre un “parcours d’accompagnement personnalisé”, une sorte de remise à niveau.

Les lycéens sont également nombreux à solliciter la solidarité de ceux qui ont reçu des réponses positives. Et pour cause, lorsque qu’un candidat valide son choix, il renonce aux autres propositions et à ses vœux en attente. Résultat : des places sont libérées automatiquement et proposées à d’autres élèves. Mercredi matin, le nombre de réponses positives était ainsi passé à 436.000. 

Le hashtag #Parcoursup faisait partie de “trending topics” (les sujets dont les Twittos parlent le plus), ce mardi soir. Un “topic” qui devrait revenir régulièrement sur Twitter… Les ultimes réponses d’admission arriveront le 5 septembre 2018.