Le concurrent européen d’Uber lève 175 millions de dollars

L'entreprise de VTC Taxify procède à une nouvelle ouverture de son capital et espère ainsi concurrencer l'américain Uber.

Un concurrent sérieux pour Uber. La plateforme européenne de VTC (voiture de transport avec chauffeur) Taxify a annoncé ce mercredi l’ouverture de son capital au constructeur allemand Daimler, ainsi qu’une levée de fonds à hauteur de 175 millions de dollars. Une double annonce qui fait de l’entreprise estonienne le principal concurrent du géant américain Uber.

Créé en 2013 par Markus Vilig, un jeune Estonien alors âgé de 19 ans, Taxify n’en est pas à sa première ouverture de capital, signe du bon développement de l’entreprise. Parmi les actionnaires, Didi Chusing. Cette licorne chinoise contrôle déjà 90% de son marché national de VTC après le rachat des activités d’Uber en Chine. Elle est entrée à hauteur de 20% du capital de l’entreprise estonienne en septembre dernier. Un mariage des concurrents qui profite à tout le monde… sauf à Uber.

 

Taxify revendique aujourd’hui plus de 10 millions de passagers et espère en attirer davantage, notamment grâce à une baisse des prix de 10% sur chaque course par rapport à son concurrent américain. Avec cette nouvelle levée de fonds, Markus Villig espère acquérir de nouvelles technologies et conquérir de nouvelles routes.

L’entreprise, valorisée à 1 milliard de dollars, a lancé son application en France en octobre dernier.