Taclé par Télérama, l’écrivain Franck Thilliez défend la “littérature populaire”

Soutenu par ses fans, l'auteur de polars a vivement répondu à l'hebdomadaire culturel, qui estime que ses livres "n'élèvent" pas.

Télérama est déçu : d’après un sondage qui leur est parvenu, 80% des Français prévoiraient d’emmener un livre en vacances… mais pas de littérature de qualité selon le magazine. Dans une chronique publiée mardi, la journaliste Marine Landrot se désespère : “Pour un Pagano, on aura 10 kilos de Musso (prem’s dans le sondage d’intention de lectures). Pour un Mandelstam,  50 hectogrammes de Chattam (deuz). Pour un Apollinaire, une panière de Dicker (troiz). Et pour un Oé, une tripotée de Thillez [sic] (quatrième)”. Selon elle, pas d’ ”élévation” quand “on part en vacances avec Franck Thilliez”.

Franck Thilliez, informaticien de formation, est l’un des écrivains français qui vend le plus. Sa spécialité : les romans policiers. Il a reçu, notamment, le prix SNCF du polar français en 2007 pour le livre La Chambre des morts.

Visé nommément par l’article de Télérama, l’auteur s’est défendu : “Le combat pour la défense de la littérature dite populaire est bel et bien toujours d’actualité.

Dans les commentaires, les fans de l’auteur dénoncent le “mépris”, le “snobisme” et la “condescendance” de Télérama envers la littérature “populaire”.

Certains internautes en profitent pour remercier l’auteur de polar. “Je suis passé d’une bibliothèque vide à une remplie de livres”, tweete l’un d’eux.

D’autres auteurs ont été critiqués dans la chronique de Télérama : Guillaume Musso, Joël Dicker et Maxime Chattam. Ce dernier a apporté son soutien à Franck Thilliez : “Heureusement qu’il y a des livres comme Sharko pour populariser la lecture.

Au mois de mai, c’était un article du Monde (publié pour la première fois en septembre), qui avait irrité les bibliophiles : la journaliste Carine Bizet critiquait l’usage du hashtag #bookstagram sur les réseaux sociaux. “On se sent aussi nauséeux et honteux qu’après la lecture d’un roman d’Anna Gavalda”, écrivait‐elle. Une comparaison qui avait suscité beaucoup de réactions.

https://twitter.com/Robin_PdS/status/996769566478032896