Un rappeur nigérian s’empare d’un clip polémique américain

"This is America" de Childish Gambino avait choqué par sa violence le mois dernier. Falz l'a détourné pour dénoncer les problèmes de son pays : sécurité et corruption.

 

Vous l’avez sans doute croisé sur le web : le clip “This is America”, de Childish Gambino, sorti le 5 mai 2018, a franchi en moins d’une semaine la barre des 100 millions de vues sur YouTube. Le rappeur afro-américain y dénonce le racisme de la police et les violences par armes à feu qui touchent les Etats-Unis.

Le succès appelle forcément imitations, parodies et hommages. Parmi elles, une version nigériane fait le buzz : “This is Nigeria”, du rappeur Falz The Bahd Guy. Peu connu en Europe, il est une star au Nigéria. Sortie cette semaine, la reprise de Childish Gambino a dépassé les deux millions de vues.

La mise en scène est très proche de celle de “This is America”. Les différences : des machettes remplacent certaines armes à feu, les danseuses sont vêtues du voile spécifique au mouvement Boko Haram, et les hommes consomment de la codéïne.

Et comme son homologue américain, Falz dénonce les maux qui touchent son pays. “Tout le monde est criminel. C’est le Nigéria. Regardez comment on vit aujourd’hui. Regardez ce qu’on mange aujourd’hui.” Le rappeur dénonce les détournements d’argent, le manque de budget alloué à la santé, le “système capitaliste néocolonial” et l’impunité de la classe politique.

Un message remonté jusqu’aux Etats-Unis : parmi les soutiens de Falz, le rappeur et producteur américain P. Diddy a partagé des extraits du clip sur le réseau social Instagram.

https://www.instagram.com/p/BjSNt8hFLkO/?utm_source=ig_embed