Un appel « houleux » entre Emmanuel Macron et Donald Trump, rapporte CNN

Le chef de l'État français a fait part de son agacement à son homologue à la suite de la décision américaine d’imposer des taxes sur l’acier et l’aluminium. Une conversation qui pourrait troubler la relation cordiale entre les deux hommes.

Un échange téléphonique tendu entre Emmanuel Macron et Donald Trump. Jeudi dernier, quelques heures après l’annonce de nouvelles taxes américaines sur l’acier et l’aluminium mexicains, canadiens et européens, – de respectivement 25 % et 10 % –  les deux présidents ont eu un appel « houleux », selon la chaîne d’information américaine CNN.

Au cours de cette conversation, le président français a signalé à son homologue que l’Union européenne (UE) riposterait « de manière ferme et proportionnée » à cette décision « illégale », qualifiée « d’erreur » par Emmanuel Macron.

« Trump n’a pas supporté d’être critiqué de la sorte »

Une discussion houleuse si l’on en croit CNN. « Étant donné leur relation, Macron pensait qu’il pourrait dire le fond de sa pensée. Mais Trump n’a pas supporté d’être critiqué de la sorte », affirme une source à la chaîne américaine. Le chef de l’État français n’avait pas fait mystère de son agacement contre cette décision. Peu après l’annonce de Donald Trump, Emmanuel Macron avait cité François Mitterrand, en déclarant « Le nationalisme économique, c’est la guerre ».

Depuis plusieurs mois, Emmanuel Macron se targue d’avoir une relation de proximité avec le président américain, isolé sur la scène internationale. Citée par RFI, Alexandra de Hoop Scheffer, chercheuse à l’Institut français des relations internationales (IFRI) spécialiste des Etats‐Unis, présente Emmanuel Macron comme « l’allié naturel, l’interlocuteur principal du président Trump » en Europe. Cela pourrait‐il marquer la fin de l’amitié entre les deux présidents ?

Difficile d’imaginer que les autres dirigeants européens, moins proches de Donald Trump, seront plus mesurés dans leurs propos. Selon CNN, la Première ministre britannique Theresa May pourrait téléphoner à Donald Trump ce lundi. Une source a affirmé que même si son interlocutrice n’est pas coutumière du fait, le président américain peut s’attendre à un échange costaud.