La chaîne vidéo d’Alain Soral fermée par Youtube

L’essayiste avait été averti à trois reprises par la plateforme de vidéos.

La chaîne Youtube de l’essayiste d’extrême-droite Alain Soral a été fermée par la plateforme de vidéo américaine ce mardi, a-t-on appris ce mercredi via l’AFP. Dénommée ERTV (Egalité et Réconciliation Télévision), la chaîne comptait près de 100 000 abonnés.

La décision fait suite au troisième rappel à l’ordre que le polémiste, de son vrai nom Alain Bonnet, avait reçu en l’espace de trois mois pour “non-respect du règlement de la communauté” des youtubeurs. L’une de ses vidéos avait notamment fait l’objet d’un signalement pour “incitation à la haine ou à la violence”, selon un message envoyé par Youtube et qu’Alain Soral avait publié sur son site.

Régulièrement accusé de tenir des propos extrêmes, ce n’est pas la première fois que l’une des plateformes d’Alain Soral est clôturée. Sa page Facebook personnelle et celle de son blog “Egalité et Réconciliation” avaient déjà été fermées en décembre 2017.

Déjà condamné pour provocation à la haine

Déjà jugé à plusieurs reprises pour provocation à la haine raciale et négationnisme, l’essayiste est un habitué des propos extrêmes. Le 1er juin dernier, il a été condamné à deux peines de quatre mois de prison avec sursis et à 5 000 euros d’amende pour avoir publié sur son site deux dessins antisémites. On y voyait quatre candidats à la présidentielle dessinés sous forme de pions placés sur un échiquier dominé par Bernard Henri-Lévy, Jacques Attali et Julien Dray. En fond, apparaissait une étoile de David.

Récemment, d’autres comptes véhiculant des discours haineux ont été supprimés pour des raisons similaires. Parmi eux, le compte Twitter du directeur du journal d’extrême-droite Rivarol Jérôme Bourbon et les comptes Facebook et Instagram du groupe d’extrême-droite Génération identitaire.

La lutte contre la diffusion de propos haineux sur Internet constitue l’un des volets principaux du deuxième plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme lancé cette année par le gouvernement.