Meurtre d’un lycéen sans histoire dans la Marne : le jeune suspect a avoué

Lui aussi âgé de 17 ans, l’agresseur présumé serait un ancien camarade de classe de la victime. Une information judiciaire a été ouverte.

Le lycéen de 17 ans interpellé lundi soir et soupçonné du meurtre de Kevin C. à Mourmelon-le-Grand, dans la Marne, est passé aux aveux. Au cours de sa garde à vue, l’adolescent a reconnu avoir porté les coups de couteaux mortels à Kevin C., lui aussi 17 ans, selon une information du journal L’Union. Sa garde à vue, ainsi que celle de la petite amie de la victime, ont été prolongées. Ils doivent être déférés au tribunal de grande instance de Reims ce mercredi après-midi.

Kevin C., se promenait samedi après-midi en compagnie de sa petite amie dans le Bois aux Soeurs, un parc du centre-ville de Mourmelon-le-Grand, lorsqu’un “échange de regards ne se passe pas bien” avec un autre jeune homme, affirme le parquet de Châlons-en-Champagne, aujourd’hui dessaisi de l’affaire au profit du parquet de Reims. L’agresseur présumé aurait ensuite “essayé de prendre le sac à main” de la jeune fille. Kevin C. reçoit une vingtaine de coups de couteaux dans le dos et au niveau du cou. Il décède quelques heures plus tard de ses blessures.

D’”importantes contradictions”

Le suspect connaissait bien la victime. Selon le journal L’Union, les deux adolescents ont fréquenté le même collège et avaient des camarades en commun. Parmi eux : la petite amie de la victime, elle aussi âgée de 17 ans. Elle a été arrêtée mardi, au lendemain de l’interpellation de l’agresseur présumé. En cause, les “importantes contradictions entre [le] témoignage initial [de la jeune fille] et des éléments révélés par les investigations.”

Le procureur de la République de Reims doit tenir une conférence de presse ce mercredi pour partager les dernières avancées de l’enquête.