Kylian Mbappé : « Bondy est la ville qui m’a permis de commencer mon rêve »

Kylian Mbappé était à Bondy ce mercredi pour venir célébrer la coupe du monde. Il s'est confié après avoir communié avec de nombreux enfants.

Hommage de la ville de Bondy, couverture du magazine Time, comment vous sentez‐vous en ce moment particulier ?
Très très bien, je suis très content. Ce qui m’a rendu le plus heureux aujourd’hui, c’est de voir tous ces sourires sur les visages des enfants. Je m’attendais à quelque chose de bien mais pas à tout cela. Je suis extrêmement heureux.

Tous les enfants présents aujourd’hui rêvent d’avoir votre carrière. Comment devient‐on Kylian Mbappé ?
En étant un grand rêveur et en croyant toujours en ses rêves. J’ai toujours suivi mes rêves que ce soit ici à Bondy, à Monaco, au PSG, ou en équipe de France. Il ne faut pas se disperser et toujours rester dans sa passion du foot. J’espère que ça marchera pour eux.

Ça fait combien de temps que vous n’étiez pas revenu ici ?
Je ne vais pas vous mentir. Ça fait un an, pour mon titre avec Monaco. C’était le bon moment aujourd’hui même si je voulais passer un peu plus tôt.

Que représente la ville de Bondy pour vous ?
Elle représente beaucoup de choses. J’ai 19 ans aujourd’hui, j’ ai passé 14 ans ici, soit la majeure partie de ma vie. C’est un peu toute mon histoire qui défile quand je viens dans cette ville. J’ai un nombre incalculable de souvenirs. Bondy est la ville qui m’a permis de commencer mon rêve.

Comment garde‐t‐on la tête froide quand on devient un tel phénomène ?
On reste soi‐même. Et puis, j’ai encore beaucoup de choses à accomplir. Avec le pays, il nous reste déjà l’Euro. J’aimerais bien jouer les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Après, avec le PSG, on sait bien sûr ce qui nous manque [la Ligue des champions, ndlr]. J’espère travailler encore pour accomplir tous ces objectifs.

Parmi ces défis, on compte aussi le Ballon d’Or ?
Non, je suis venu pour les enfants aujourd’hui. Je ne suis pas à Bondy pour un quelconque lobbying, je viens seulement pour donner du sourire à des enfants. Le Ballon d’Or n’a rien à faire ici. On aura le temps d’en reparler.

Quel peut‐être le rôle du sport pour les enfants ?
Le sport est un moteur important. Le foot permet aux enfants d’oublier leurs soucis. Le football vous donne également une certaine éducation en tant que joueur bien sûr, mais aussi en tant que gamin. Bien sûr, il n’y a aura qu’une minorité qui deviendront un grand joueur. Pour les autres, il restera le plaisir d’avoir joué. Le foot apportera toujours ces valeurs de respect et d’humilité.

En plus d’être devenu citoyen d’honneur de la ville de Bondy, la mairie vous a offert une flûte en rappel de vos années au conservatoire ici. C’est une nouvelle carrière musicale qui s’annonce ?
(Rires) Je vais essayer de m’y remettre mais je n’ai plus trop de bases, donc je vais le faire à l’abri des regards et des caméras.

Crédit photo: CFJ