Tennis de table : une Coupe du monde ambitieuse au pays de Mickey

Les vingt meilleurs pongistes des cinq continents s’affrontent du 19 au 21 octobre dans le parc d’attraction Disneyland Paris. Une compétition qui sera pour la première fois diffusée en direct sur Yahoo Sport.

 

Ils ont répondu présent à l’invitation lancée par la fédération internationale de tennis de table (FITT). Les vingt meilleurs pongistes issus des cinq continents participent dès ce vendredi, à la Coupe du monde 2018 messieurs. Et pour cette treizième édition, la FITT a vu grand. Les trois jours de compétition auront lieu à la Disney Events Arena, dans le parc d’attraction Disneyland Paris, principal financier de l’affaire. Une occasion pour les fans et le grand public d’encourager les têtes d’affiches du tennis de table, à l’instar du premier au classement mondial, le chinois Zhendong Fan.

Hier, les joueurs et la presse ont pu assisté au tirage au sort du tour préliminaire de la compétition qui opposera les douze joueurs classés de n°9 à n°20 dans le tournoi.

Deux Français participent à la compétition. Simon Gauzy, 16e mondial et demi‐finaliste de la Coupe du monde l’année dernière, a déclaré être « prêt à faire cette Coupe du monde de la meilleure des manières, à Paris ». Le Toulousain a aussi évoqué sa blessure au dos. « J’ai toujours du mal à revenir mais à l’entraînement j’ai de bonnes sensations. Il va falloir maintenant transférer ça dans mes matches ». D’autant que cette compétition pourrait lui permettre de se faire remarquer en vue des JO de 2020 à Tokyo. «  Les Jeux olympiques, c’est dans ma tête tous les jours. Et la Coupe du monde c’est qu’une étape. Donc on va voir ce que ça donne et si j’arrive à hausser mon niveau par rapport aux dernières semaines. Mais j’ai confiance en moi. » .

Pour Emmanuel Lebesson, la pression est tout autre. 50e mondial et champion d’Europe en 2016, le pongiste français savoure sa position de wild card (invitation privilégiée à une compétition, ndlr). « Cette wild card je la prends comme une grande chance. Mais j’arrive ici avec pas mal de fraîcheur, de confiance et surtout préparé pour faire le meilleur des résultats ». Zhendong Fan, le favori de la compétition nourrit lui aussi de grandes ambitions pour ce tournoi. « Depuis que je suis n°1 mondial, je suis devenu l’homme à battre donc je vais faire tout mon possible pour ne pas perdre et réussir cette compétition. Mon objectif c’est de réitérer mon exploit d’il y a deux ans ». Son avis sur les deux joueurs français est formel : « Ils sont très bons ».

Yahoo Sport France en quête d’audience

En conférence de presse, Alexandre Delpérier, directeur médias de Yahoo Sport a annoncé que « pendant les trois jours (de compétition) tous les matches seront diffuser en direct sur Yahoo »,  disponible seulement depuis un navigateur internet. Cette déclaration intervient dans un contexte où Yahoo Sport France tente de conquérir une nouvelle audience pour se développer. « Nous saisissons toutes les opportunités de diffuser du sport en direct ». En France, la chaîne qatarie beIn Sports avait déjà diffusé en 2017 les finales des championnats français hommes et femmes. Et en 2016, le tournoi du Top 16 européen à Antibes avait réuni 1 900 000 téléspectateurs en audience cumulée sur l’Equipe TV et sur Internet.