Energie : les promesses de Macron au tapis ?

La feuille de route de la politique énergétique pour la fin du quinquennat,  sera annoncée en novembre, mais elle risque de ne pas être conforme aux engagements du candidat Macron.

Emmanuel Macron repousse le 2ème round. Le président a retardé la présentation de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), feuille de route de la politique énergétique pour les années 2019 à 2023. Alors que la PPE pour les années 2016 à 2018 prend fin le gouvernement devait présenter la nouvelle avant le 30 octobre, mais Emmanuelle Wargon, nouvelle secrétaire d’Etat à la transition écologique a annoncé sur RMC que ce ne serait pas avant « courant novembre ».

Dans son combat pour une transition énergétique, Emmanuel Macron n’a pu que compter sur les conseils des patrons de Total, EDF, Engie mais aussi Vinci ou Bouygues, lors d’une réunion à l’Elysée le 24 octobre pour évoquer la PPE. Les ONG ? Elles sont les grandes absente dans le dispositif du Président pour la réduction des gaz à effet de serre. « Nous avons fait des demandes auprès du Président de la République d’être reçus et nous ne l’avons pas été », s’indignait Célia Gautier, responsable climat‐énergie au sein de la Fondation pour la nature et l’homme, hier sur Franceinfo.

Emmanuel Macron, qui cogne par la droite comme par la gauche, voulait engager la transition énergétique, mais les bonnes intentions semblent désormais se heurter à une certaine réalité.