Ordonnance pour un président fatigué

Emmanuel Macron a avancé le traditionnel Conseil des ministres pour une raison tout à fait inhabituelle : le président veut « souffler ». Une semaine, c’est vraiment court alors voici quelques conseils pour lui permettre d’optimiser ce repos…

Les traits tirés, un calendrier surchargé et des affaires à répétition… Emmanuel Macron a besoin de repos. On a déjà déplacé le Conseil des ministres hebdomadaire, mais jamais pour des vacances. Il avait pourtant donné l’image d’un président jeune, dynamique, inébranlable, toujours au travail.

Mais le calendrier surchargé a eu raison de lui. Avant d’entamer un déplacement de six jours pour le centenaire de l’Armistice, Emmanuel Macron saccorde une pause. Où et pour faire quoi… Personne ne sait. À la rédaction, des fois qu’il nous lise, on s’est dévoués pour lui donner quelques idées…

Prenez le train !

Confortable, sûre et agréable. Partir avec la SNCF, c’est partir l’esprit tranquille : les trains arrivent toujours à l’heure ! Enfin presque. Ça tombe bien, vous n’aurez pas d’impératifs horaires. Mais, surtout, délaisser la voiture sera bénéfique à votre portemonnaie et votre image d’écologiste. Les tarifs des carburants ne cessent d’augmenter depuis plusieurs mois. Même le diesel est plus cher que l’essence dans certaines stations. Sans oublier la hausse des taxes à la pompe décidées par votre gouvernement. Une hausse « assumée » par Gerald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics. De retour au travail, pour éviter le stress des bouchons, ne prévoyez pas trop de déplacements le 17 novembre. Du fait des prix des carburants, une pétition appelant à « tout bloquer » a été lancée sur change.org. 500 000 personnes l’ont déjà signée. Attention toutefois dans les transports en commun. Vous risquez de croiser des « gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien ». Pas excellent pour le moral.

Évitez la piscine du Fort de Brégançon

16 degrés au plus fort de la journée, pluie, vent… Attention à ne pas attraper froid. C’est le combo parfait pour attraper une pneumonie qui touche 400 000 à 600 000 de vos concitoyens chaque année. Surtout si les violentes chutes de neige qui touchent la Haute-Loire se dirigent vers le Var en fin de semaine… Dommage, puisque la piscine hors-sol de la résidence présidentielle vous a coûté quelques cheveux blancs l’été dernier. Chiffrée à 34 000 euros, elle a suscité l’ire de la classe politique. D’ailleurs, il aurait été possible d’économiser quelques deniers sur cette installation.

Dormez plus

« Je dors peu, mais j’ai toujours peu dormi, donc ça me coûte très peu » aviez-vous déclaré sur France 2. Grave erreur de jugement. 4 heures par nuit, c’est trop peu. La plupart de vos homologues sont bien plus disciplinés en matière de sommeil. François Hollande et Barack Obama avaient besoin de 6 heures lorsqu’ils étaient au pouvoir. Nicolas Sarkozy, de son côté, atteignait même les 7h30 de sommeil. Certains de vos opposants aiment vous comparer à Margaret Thatcher : vous pouvez déjà leur dire que vous dormez aussi peu qu’elle. Le reste vous appartient. Un manque de sommeil qui peut entraîner AVC, obésité et hypertension artérielle.

Évitez les écrans avant d’aller au lit !

On sait que vous écrivez, en pleine nuit, des SMS à vos conseillers (et à François Bayrou!). Sachez que lexposition aux écrans, juste avant daller dormir, est néfaste pour votre sommeil. La lumière bleue émise par votre téléphone empêche la production de mélatonine, l’hormone du sommeil et de la régulation des rythmes chronobiologiques. Et puis, vous oubliez que nombre de vos alliés politiques ont voté le droit à la déconnexion en mai 2017. Alors, mieux vaut respecter le temps de repos de vos conseillers

Détendez-vous

Si vous hésitez entre le domaine de Souzy-La-Briche ou le Fort de Brégançon, optez pour le second. En seulement une heure de voiture, vous pourrez visiter le château de Forcalqueiret. Ne soyez pas attristé par son aspect délabré : grâce au loto du patrimoine de Stéphane Bern, ce site historique aura bientôt une seconde vie. Cependant, dites au chauffeur de ne pas dépasser les 80 km/h sur la route du retour si vous empruntez la D43 entre Pierrefeu-du-Var et Rocbaron !

Faites des balades !

Rien de mieux qu’une belle balade pour garder la pêche. Faites toutefois attention en traversant la route, vous pourriez croiser l’un des 16 300 nouveaux chômeurs de ce troisième trimestre. Avant d’emprunter le passage piéton, regardez (un peu) à gauche, (beaucoup) à droite et (surtout) au centre. Si un automobiliste vous refuse la priorité, prévenez la police. Grâce à votre gouvernement, ce contrevenant risque un retrait de 6 points et 135 € d’amende

Attention, si vous nappliquez pas ce traitement de choc, vous courrez un sévère risque de surmenage. Ce serait dommage, car votre majorité vient de rejeter la proposition de loi pour la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle.

Et pour profiter des vacances, rien de mieux que des mots croisés.