Bayer va supprimer 12 000 emplois

Ces suppressions représentent 10 % des emplois de l'entreprise allemande.

Bayer, une entreprise pharmaceutique allemande, a annoncé ce jeudi la suppression de 12 000 emplois. Cette décision est une conséquence du rachat de Monsanto, le géant américain des pesticides. En juin dernier, Bayer a racheté Monsanto pour 66 milliards de dollars. L’Allemand emploie 118 000 personnes aujourd’hui. Ces suppressions représentent donc plus de 10% des emplois de l’entreprise.

La décision de Bayer sera appliquée d’ici 2021. Les emplois concernés, répartis à travers le monde, se trouvent pour la moitié dans des services administratifs. D’autres branches sont touchées comme celle de l’agrochimie et celle de la production de médicaments sans ordonnance. Ces suppressions permettraient à l’entreprise d’économiser trois milliards de dollars.

Bayer veut se séparer de sa division santé animale, la plus modeste du groupe, et vendre deux activités de parapharmacie, Coppertone (crèmes solaires) et Dr. Scholl’s (soin des pieds).