Ligue des champions : le Paris Saint-Germain qualifié si…

Après sa victoire contre Liverpool mercredi soir (2–1), le Paris Saint-Germain a fait un grand pas vers la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Voici les scénarii favorables pour la dernière journée du groupe. 

En observant les joueurs parisiens célébrer avec leurs supporters à la fin du match, on pouvait presque croire que le club de la capitale était qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Mais ce n’est pas encore le cas : le PSG est deuxième de son groupe, avec un point de retard sur le leader napolitain. Il reste aux Parisiens un match compliqué à aborder à Belgrade contre l’Etoile Rouge le mardi 11 décembre. Le club parisien validera alors son billet pour la suite de la compétition si…

- Le PSG bat l’Etoile rouge de Belgrade

La solution la plus tranquille pour les joueurs et les supporters parisiens. Une victoire en Serbie assurerait la qualification aux Parisiens sans s’inquiéter du résultat de l’autre match du groupe, Liverpool contre Naples. A l’aller, Neymar (auteur d’un triplé) et ses coéquipiers avaient balayé l’Etoile rouge au Parc des Princes (6–1). Attention à ne pas partir trop confiants : au Marakana, ni Naples (0–0), ni Liverpool (défaite 2–0), n’ont réussi à inscrire le moindre but. En cas de victoire du PSG et de défaite napolitaine dans l’autre match, le club de la capitale pourrait même briguer la première place du groupe.

- Naples ne perd pas

Un match nul, voire une défaite, ne serait pas fatal au Paris Saint-Germain. Dans ce cas, les Parisiens auraient les yeux tournés vers Anfield, où se jouera Liverpool-Naples. Si le club italien ne perd pas, le PSG sera deuxième de son groupe, peu importe son résultat en Serbie.

- Un scénario prise de tête

Si le Paris Saint-Germain fait nul à Belgrade et que Liverpool bat Naples, un seul mot d’ordre : sortez les calculatrices. Les trois équipes en tête compteraient neuf points chacune. Alors comment régler ce truel ?

- Premier moyen de départager les équipes : le nombre de points pris sur les confrontations directes. Vainqueur une fois du PSG et de Naples, Liverpool engrangerait 6 points face à ses concurrents. Le PSG et Naples, seulement 5. Les Anglais arracheraient donc la première place.

- Pour décider du deuxième qualifié, il faut se pencher sur la différence de but (les buts inscrits moins les buts encaissés) lors des confrontations directes. Aucun doute, le Paris Saint-Germain finira à une différence de but de 0. Actuellement, Naples est à +1. Pour se qualifier, le PSG doit donc espérer une défaite des Italiens par 2 buts d’écart ou plus.

- Et si Naples ne perd qu’avec un but d’écart ? Il faudra compter les buts inscrits lors des confrontations directes car Parisiens et Italiens auraient alors la même différence de buts. Le PSG a envoyé le ballon au fond des filets à 7 reprises contre Naples et Liverpool. Naples n’en est qu’à 4 buts pour l’instant. Une défaite 1–0, 2–1, ou 3–2 des Italiens qualifierait donc les Parisiens. Mais une défaite 5–4, 6–5, ou plus encore, enverrait le PSG en Ligue Europa.

- Pas assez compliqué ? Dernier scénario : un nul du PSG et une défaite de Naples 4–3. Ni le nombre de points, ni la différence de buts, ni les buts marqués, ne peuvent départager les deux clubs. Ce sont donc les buts inscrits à l’extérieur qui trancheraient le débat. A ce jeu, ce sont les Italiens qui continuent l’aventure (5 buts contre 3 pour les Français).