Des lycéens rejoignent la mobilisation des gilets jaunes

Appelés à manifester contre la plateforme Parcoursup par l'union nationale des lycées (UNL), des centaines de lycéens bloquent leurs lycées partout en France, vendredi 30 novembre. Certains ont décidé de se greffer au mouvement des gilets jaunes.

Plus de 2600 lycéens manifestent vendredi 30 novembre contre la réforme du lycée, du baccalauréat et contre la plateforme d’orientation post bac Parcoursup, indique l’agence France Presse. Les jeunes manifestants bloquent l’accès de nombreux établissement scolaires partout en France: de Rennes à Marseille, en passant par Limoges, Bordeaux ou Draguignan.

Certains d’entre eux ont rejoint le mouvement des gilets jaunes, qui les a d’ailleurs accompagné dans leur mobilisation étudiante, en particulier à Bordeaux. A Dijon, une quarantaine de lycéens se sont un temps installés sur un rond-point avec des gilets jaunes, a rapporté la police locale.

En Bretagne, du côté de Dinan, une centaine de lycéens ont manifesté  devant  la mairie de la ville. Les jeunes ont annoncé à nos confrères de Ouest-France, rejoindre les gilets jaunes:“pour nos parents qui luttent contre les taxes et les fins de mois difficiles “,