Edouard Philippe : “la porte de Matignon restera ouverte” aux “gilets jaunes”

“L’acte 3” de la manifestation des gilets jaunes contre la hausse des taxes sur le carburant est prévu samedi sur les Champs-Elysées, la mobilisation reste forte. Mais aucune manifestation sur l’avenue parisienne n’a été déclarée pour l’instant. Suivez avec nous le déroulement de la journée minute par minute.

Ce qu’il faut retenir :

  • De nouvelles manifestations sont prévues samedi 1er décembre, plus de 33 000 personnes sont déjà inscrites sur l’évènement Facebook appelant à manifester pour l’acte 3 des “gilets jaunes” sur les Champs Elysées. 135 000 personnes se disent “intéressées” par l’événement sur le réseau social.
  • Les Champs-Elysées seront “ouverts aux piétons” samedi a annoncé Christophe Castaner. Les contrôles de sécurité seront renforcés, ainsi que “les contrôles d’identité”.
  • Edouard Philippe a trouvé ce « débat utile » avec le “gilet jaune” et déclare que la « porte de Matignon restera toujours ouvertes » aux représentants des “gilets jaunes”.
  • Jason Herbert, un ancien porte-parole des “gilets jaunes” est ressorti très vite de son entretien avec le Premier ministre Edouard Philippe car il ne pouvait filmer la rencontre. Un autre “gilet jaune” est resté à Matignon.

17h50 : Le direct sur les “gilets jaunes”, c’est terminé pour aujourd’hui ! On se retrouve lundi pour un récap du week-end des “gilets jaunes”.

17h14 : Le maire LR d’Evreux (Haute-Saône) Guy Lefrand a été entendu par la police aujourd’hui à la suite de l’ouverture d’une enquête par le parquet. Jeudi, il avait appelé les “gilets jaunes” de sa commune à « bloquer la préfecture » du département. « Si vous décidez de bloquer la police municipale et que moi bêtement j’oublie d’intervenir, cela ne gênerait personne », avait-t-il également ajouté.

16h53 : Le journaliste de Brut a été libéré par la police belge.

16h30 : Le journaliste Rémy Buisine de Brut s’est fait arrêter par la police belge alors qu’il diffusait une vidéo en live sur Facebook sur la manifestation des “gilets jaunes” à Bruxelles.

REPLAY — #GiletsJaunes : Les gilets jaunes belges se mobilisent à Bruxelles proche des lieux de pouvoir. Les dernières infos avec Rémy Buisine sur place.

Publiée par Brut sur Vendredi 30 novembre 2018

 

16h15 : Edouard Philippe a annoncé qu’il avait trouvé ce débat « utile » avec le “gilet jaune”. « La porte de Matignon restera toujours ouverte » aux représentants des “gilets jaunes”, a ajouté le Premier ministre.

16h02 : La rencontre entre le Premier ministre et le deuxième “gilet jaune”, qui est resté avec Edouard Philippe à Matignon après que Jason Herbert a quitté la réunion, est terminée. Ce “gilet jaune” souhaite rester anonyme et ne veut pas s’exprimer devant les journalistes.

15h43 : Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a rencontré un groupe de “gilets jaunes” au Mans. « Je crois que les gilets jaunes demandent aussi de la considération, c’est ce que je suis venue leur apporter aujourd’hui au nom du gouvernement (…) Je les considère, je les respecte, je les écoute », a‑t-elle déclaré aux journalistes à l’issue de la rencontre.

15h14 : Jason Herbert annonce qu’un autre “gilet jaune” est en ce moment à Matignon avec Edouard Philippe.

15h00: Le Premier ministre se dit “prêt à poursuivre le dialogue la semaine prochaine”, d’après Jason Herbert, un ancien journaliste, militant gilet jaune.

14h56: Jason Herbert sort de son entretien avec Edouard Philippe: ” J’ai demandé à plusieurs reprises à ce que cet entretien soit intégralement filmé et retransmis à la télévision. J’ai fait cette demande car je ne représente personne et pour que les 65 millions de Français puissent entendre ce qui se dit. (…) Je leur ai affirmé ne pas vouloir poursuivre cet entretien compte tenu du refus de filmer.”

14h52: Matignon confirme la présence de l’ancien porte-parole des gilets jaunes Jason Herbert, présent pour la réunion avec le Premier ministre Edouard Philippe.

14h50: A Bruxelles (Belgique), une manifestation d’environ 500 gilets jaunes dérape, au son des “Michel démission!” (du nom du Premier ministre belge).

https://twitter.com/LPLdirect/status/1068500725783846912

14h45: Seul Jason Herbert est venu à Matignon rencontrer Edouard Philippe, la délégation des gilets jaunes boycotte le rendez-vous.

14h38: L’ancien porte-parole des gilets jaunes Jason Herbert est arrivé à Matignon.

14h22: Aucune délégation ne s’est présentée 20 minutes après le rendez-vous fixé par Matignon, seuls des journalistes sont présents.

14h12: La délégation qui devait être reçue ce vendredi à Matignon aurait exigé que la rencontre avec le Premier ministre soit “filmée et diffusée en toute transparence sur les réseaux sociaux”, selon une source BFM TV, une condition “refusée” par le Gouvernement indique la chaîne en continu.

14h05: Aucun représentant des gilets jaune n’est encore arrivé à Matignon où le Premier ministre Edouard Philippe attend de les rencontrer.

13h58: A Matignon les représentants toujours inconnus des gilets jaunes, sont attendus à partir de 14h pour échanger avec Edouard Philippe.

13H40: Des députés du groupe communiste veulent déposer une motion de censure contre le Gouvernement, à cause de ce qu’ils considèrent comme “une gestion catastrophique” de la crise des gilets jaunes.

13h00: François Hollande a rencontré ce matin des gilets jaunes à Montauban: “Il ne peut pas y avoir d’adhésion à une politique si elle n’est pas juste.”

12h15 : Après avoir été évacuée du Port Est de la Réunion, la ministre des Outre-mer reprend la discussion dans un climat plus apaisé.

12h09 : Annick Girardin, ministre des Outre-mer présente à La Réunion pour s’entretenir avec “gilets jaunes”, a été exfiltrée du Port Est, après des échanges tendus.

12h00: Geneviève de Fontenay annonce sa participation à l’acte 3 des gilets jaunes

11h50: Colombe Brossel, Adjointe de la maire de Paris, Anne Hidalgo a déclaré à France Bleu Paris qu’il n’y avait pas encore de “chiffrage précis” concernant les dégâts occasionnés par la manifestation du 24 novembre sur les Champs-Elysées. Pour l’heure, il y en aurait pour “plus d’un million d’euros de dégâts” dans l’espace publique.

10h30: Face à l’appel lancé par l’Union national des lycées (UNL), des lycéens de Rennes, Poitiers, Toulouse, Orléans, Marseille et du Pays Basques ont décidé de rejoindre la mobilisation des gilets jaunes. Plusieurs lycées sont bloqués depuis vendredi matin. Plusieurs manifestations ont lieu aujourd’hui dans toute la France, pour protester contre la réforme du lycée et du baccalauréat.

09h40: Une vingtaine de “gilets jaunes” bloquent l’accès de l’aéroport Marcel Dassault de Châteauroux (Indre), depuis 7h30 de matin, a rapporté France Bleu Berry. Ils ont érigé deux barricades devant deux de ses rampes d’accès, à l’aide de palettes et de pneus.

09h15: Quatre hommes ont été interpellés hier soir à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), selon les informations d’une source de France info, proche du dossier. Ils ont dégradé des boitiers SNCF contrôlant neuf passages à niveau, et disent avoir agi dans le cadre de la mobilisation des “gilets jaunes”.

09h00: Nous ne savons toujours pas quels seront les représentants des gilets jaunes présents, à la réunion qui se tiendra à Matignon à partir de 14h.

08h22: Invité sur Europe 1, François Bayrou a appelé les politiques à  “entendre” les “gilets jaunes”.

07h27: Une centaine de manifestants ont tenté de s’introduire dans la mairie de Pau (Pyrénées-Orientales), où ils ont manifesté hier dans la soirée.

07h00: Le Parisien publie ce matin un entretien entre François de Rugy, ministre de la Transition écologique et sept “gilets jaunes”. “Je comprends que tout le monde veuille payer moins de taxes, a assuré le ministre, mais c’est grâce à elles qu’on peut financer de nouvelles lignes de trains par exemple.

06h30: A Lorient, dans le Morbihan, le dépôt pétrolier reste complètement bloqué ce matin par des travailleurs du BTP et des “gilets jaunes”, indique France Bleu.

06h20: 1 042 859 personnes ont signé la pétition “Pour une baisse des prix du carburant à la pompe”, sur la plateforme change.org.