Gilets jaunes : 400 millions d’euros de pertes pour les entreprises de transport de marchandises

Les entreprises de transport routier de marchandises (TRM) et de logistique ont estimé à 400 millions d'euros les pertes d'exploitation qu'elles ont subies depuis le début des manifestations des gilets jaunes.

« Nombre d’entreprises de transport routier et de la logistique sont de fait dans une situation dramatique, ce qui induit un risque majeur et, à court terme, sur les emplois », s’inquiètent les fédérations du secteur dans un communiqué commun. Depuis le 17 novembre, de nombreux axes routiers sont bloqués dans la France entière par les gilets jaunes, qui protestent contre la taxe carbone et réclament une hausse de leur pouvoir d’achat. Les pertes se chiffrent déjà à 400 millions d’euros pour les entreprises du secteur routier.

Outre les axes routiers, les manifestants bloquent aussi les dépôts de carburant, entraînant des pénuries dans des stations-service, en Bretagne notamment. Dans le communiqué, les entreprises assurent que « l’inactivité forcée du Transport Routier de Marchandise (TRM), secteur stratégique, entraînera dans les plus brefs délais la paralysie de l’ensemble de l’économie française. »

Samedi, 136.000 personnes ont participé à la mobilisation des gilets jaunes. Cette journée a été marquée par des violences rares en France, en particulier à Paris où des commerces et des lieux publics ont été vandalisés.